Le Couvent des damnées, vol.1 Année de sortie : 2017

Auteur : TAKEYOSHI Minoru
Editeur : Glénat Manga



Collection Seinen
224 pages NB
Date de parution : 04/01/2017
ISBN : 978-2-344-01833-0

La jeune Ella n’a guère eut de chance dans la vie en dépit d’un caractère bien trempé et d’un fort instinct de survie. D’abord vendue par ses parents au plus offrant dans ce Saint Empire Germanique médiéval, elle est recueillie par une douce et efficace sage-femme. Se prenant d’affection pour cette dernière, elle la considère comme sa propre mère acceptant sans broncher son éducation. Mais le métier de sage-femme est mal réputé à cette époque et Angelika se retrouve accusée puis brûlée pour sorcellerie. Ella, en tant que fille de sorcière se voit enfermée pour 3 années dans le Couvent des Damnées. Ce lieu de « rédemption » s’avère injuste et véritable acteur d’un lavage de cerveaux orchestré. Ella lutte de toute sa volonté pour construire ce qui sera sa vengeance.

Tout commence par la découverte dans l’Allemagne contemporaine d’une version de l’instrument de torture « La vierge de fer » estampillé avec les armes du Vatican. Les historiens s’interrogent notamment sur la personne qui a donné ses traits à cette « vierge ». Puis nous basculons dans l’histoire d’Ella et nous apprendrons par la suite qu’il y aura un lien entre le Couvent des Damnées et la découverte des archéologues.
Tout continue avec un seinen très efficace avec une héroïne forte mais persécutée qui ne pense qu’à une chose : la vengeance. Grâce à son opiniâtreté, elle échappe au destin qu’on lui écrit et construit le sien propre.

Ce récit tout simplement passionnant nous propose ici un manga choc avec une héroïne formidable dont il est impossible d’arrêter la lecture quand on le commence.
Nous sommes au début de l’année et Glénat manga nous offre déjà une très belle pépite avec cette nouvelle série à dévorer de toute urgence !

Tiphaine