Eater #3Année de sortie : 2008

Auteur : USUNE Masatoshi
Editeur : Glénat Manga



Collection Seinen

240 pages

Date de parution : Novembre 2008

ISBN : 9782723464871

Pour cet avant dernier tome de la série Eater les choses d’accélèrent encore.

Alors que Benimaru est raide presque mort au sol, la jeune Aoko se dresse face à Kazuma. La jeune humaine n’a aucune chance face à cet extra-terrestre qui a fusionné avec une terrible arme secrète mise au point par l’armée américaine. Alors que Kazuma s’apprête à lui porter un coup fatal, Benimaru se relève, grâce à l’énergie de l’âme de Danny Bone. Ce marine a fusionné avec Benimaru pour lui permettre de continuer à se battre. Cela va complètement déconcentrer Kazuma qui pensait avoir gagné cette bataille. Benimaru-Dany Bone va en profiter. Cela entrainera la destruction son adversaire, mais avant de disparaître celui-ci va annoncer quelque chose de terrible à Benimaru : s’il ne tue pas Aoko c’est elle qui le tuera.

Comment une telle affirmation peut-elle être vraie ?

Le travail graphique de Masatoshi Usune est toujours aussi remarquable. Avec Eater, il se complait dans des ambiances très ténébreuses et violentes. Aucune pitié n’habite le cœur (s’ils en ont un) des extraterrestres venus pour anéantir Benimaru. Les combats sont sans mercie. Un seul pouvant s’en sortir vivant, tous les coups sont permis et c’est souvent le plus vicieux qui en sort vainqueur. Une fois encore, les affrontements seront sanglants. Les corps des monstres sont tellement détaillés que c’est un réel plaisir de s’attarder sur les dessins pour découvrir entre les nuances de gris une partie du dessin qui aurait pu vous échapper lors de votre lecture.

Cette série est une véritable merveille pour les fans de monstres. Sans concession et sans fausse pudeur l’aventure avance à une vitesse folle. Pour en connaître le dénouement il faudra attendre encore un peu. Cela va encore sembler très long.