La Belle et la Bête en manga – le destin de Belle/le destin de la Bête Année de sortie : 2017

Auteur : Studio DICE/REAVES Mallory
Editeur : Nobi Nobi



La Belle et la Bête en manga
Le destin de Belle
176 pages NB
Date de parution : avril 2017
ISBN : 978-2-37349-090-9

La Belle et la Bête en manga
Le destin de la Bête
176 pages NB
Date de parution : avril 2017
ISBN : 978-2-37349-093-0


Quand on parlait des adaptations cinématographiques du conte La Belle et la Bête, deux me venaient forcément en tête. Celle surréaliste et onirique du poète Jean Cocteau. Et celle chantée et tour de force d’animation (avec de sublimes reflets de robe jaune sur les parquets du bal) de Gary Trousdale et Kirk Wise pour les studios Disney.
Un troisième long métrage vient désormais s’ajouter à la liste. La version avec de vrais acteurs du classique animé. Une version directement issue de l’adaptation du dessin animé en musical à Broadway. Un film chantant donc avec une bande son incontournable pour tous les amateurs. Et une histoire enrichie de quelques séquences clefs comme les passés, les enfances, de Belle et de la Bête.

Les éditions Nobi Nobi qui proposent des ouvrages (albums et mangas) pour faire découvrir la culture littéraire japonaise aux plus jeunes, proposent une nouvelle adaptation du conte, cette fois en manga. Et cette adaptation est directement issue du film musical de 2017 réalisé par Bill Condon. Elle en réutilise fidèlement les plans et les enchaînements. Les personnages, quoique légèrement stylisés façon manga, ressemblent aux acteurs du film. C’est presque comme si ce manga faisait office de livre officiel du film. A ceci près qu’il n’y a pas un mais DEUX volumes.
Il s’agit bien là d’un tour de force narratif et éditorial. Car l’édition est belle et cohérente. L’histoire aurait difficilement tenue en un tome si l’on voulait de l’exhaustivité. Et nous sommes formidablement servis avec deux volumes de manga qui se répondent l’un à l’autre en suivant le destin des deux personnages principaux, Belle et la Bête donc. Les récits s’entrecroisent, se chevauchent rarement mais quelquefois quand les personnages se rapprochent et commencent à se lier l’un à l’autre.
C’est beau, bien fait et vraiment intelligent.

Bien sûr, il faut lire les deux ensemble (il est presque possible d’enchaîner un chapitre de l’un et un de l’autre). En tout cas on ne peut en choisir un et pas l’autre. Mais c’est tellement plus charmant et plus pratique que d’avoir un gros volume trop encombrant entre les mains.

Je conseille ces deux volumes sans réserve. C’est une (deux) vraie(s) réussite(s) qui ravira(ont) les plus jeunes mais aussi les fans du conte et du film !

Tiphaine