Empress Of Flame Année de sortie : 2017

Auteur : ARAKI Shin/MINAKUCHI T.
Editeur : Delcourt



Collection Young Tonkam
192p. NB
Date de parution : 29/03/2017
ISBN : 978-2-7560-9568-4

L’empereur du mal semait le chaos et la terreur parmi les humains jusqu’à ce qu’un jeune héros, Blade, le défie et gagne le combat. Désormais dépourvu de mission, le jeune garçon s’inscrit comme un étudiant ordinaire dans l’académie des héros. Les lieux sont clairement dominés par la meilleure élève de l’établissement, Arnest, issue d’une haute lignée. Cette dernière possède une curieuse épée aussi puissante que dangereuse qui ne manque pas de piquer l’intérêt de Blade. Quand la jeune fille lunatique voit arriver ce nouvel élève, elle pense qu’il est pistonné et n’a de cesse de lui faire passer des épreuves. Le but étant qu’il y échoue et soit renvoyé. Mais tout n’est qu’un jeu d’enfant pour notre étudiant « ordinaire ».

Ce récit complet issu de l’univers des romans de fantasy du même Shin Araki nous propose un shônen sympathique. Drôle, rythmé, avec des combats bien orchestré. Leprincipe du bizutage d’un newbie dans un lycée est ici quelque peu inversé puisqu’il n’a en fait rien à prouver ni à découvrir sur lui-même. En revanche, la personne qui se montre sûre d’elle révèle rapidement des failles et devra, elle, faire son apprentissage.

Les dessins de T. Minakuchi sont soignés et très détaillés, notamment pour donner de la consistance aux décors de fond de cases. Les visages sont bien expressifs grâce à un travail important sur les mouvements des yeux. On aurait certes pu se passer des scènes de fan service dans le bain même si cela justifie (passablement) le côté décalé du personnage de Blade. D’autres façons plus pertinentes auraient pu être employées.

Un très sympathique one shot de fantasy pour une lecture rafraîchissante et récréative.

Tiphaine