Mob Psycho 100, vol.1 Année de sortie : 2017

Auteur : ONE
Editeur : Kurokawa



Collection shônen
192 pages NB
Date de parution : 8 juin 2017
ISBN : 9782368525029

Qui est ce drôle de garçon ?
Mob.
A priori rien de bien intéressant à son sujet. Il est au collège, n'y a pas d'amis, mais ne semble pas être le souffre douleur de qui que ce soit. Un adolescent presque quelconque. Sa singularité : ses activités extra scolaires. Apres l'école, il suit l'enseignement de son maître : arataka reigen, medium autoproclamé. C’est-à-dire que Arataka est un escroc qui abuse de Mob, dans le sens où ce dernier a réellement des pouvoirs psychiques : télékinésie, exorcisme, don de médium…
Mais il n'est pas "clair voyant" dans le cas de son maître.
Et le pire ou le meilleur, c'est que beaucoup d'autres personnes tentent ou réussissent à abuser de Mob. Il faut dire qu'il est assez jeune et est en dévotion totale pour son maître.
Cela donne des situations invraisemblables, pleines d'humour, ce qui sera la ligne rouge de cette série. Mob se fait exploiter, mais gagne pour autant de l’expérience.
La question qui se pose est de savoir combien de temps cela va pouvoir durer? Jusqu'à ce que Mob éclate ?
Car ce garçon est une bombe à retardement. Reste à savoir ce qui le pousse vers la rupture et quels sont les effets de son explosion.
Nous en aurons déjà un exemple dans ce premier tome.
Cette situation est intéressante, car cela veut dire que des limites sont posées. Son maître subira-t-il un jour une explosion ?

Nous allons suivre la vie de Mob, à qui il avait arrive des choses improbables, comme tout apprenti exorciste-médium, qui n'a qu'un seul but dans la vie : attirer l'attention d'une demoiselle bien précise.
La marque de fabrique de Mob est l'humour, les situations invraisemblables, les réponses à côté de la plaque et ses décisions compréhensibles mais qui ne viennent pas à l'esprit de tout le monde. Cela va déstabiliser bon nombre des personnes et esprits qu'il va rencontrer.
Dire que Mob à tout pour réussir à faire de grandes choses et qu’il se contente d'une vie simple (façon de parler).

Le dessin de One est presque moche. Les personnages ont des proportions qui sont à peu près correctes mais sans plus, les traits ne sont pas toujours très droits. Même pour les bâtiments… mais cela participe à l'ambiance, en quelque sorte, du manga. Une vision naïve, presque simpliste du monde qui entoure Mob.

Cette œuvre en assez improbable mais le scénario tient bien la route. Il faut voir maintenant quelle évolution va prendre la vie de Mob. Ses explosions lui seront elle fatales ? Atteindra-t-il son objectif ? Ouvrira-t-il les yeux sur l'imposture de son maître ?
Les prochains volumes nous renseignerons.

Partez à la découverte de cette nouvelle série, qui vaut bien plus qu'un simple coup d'œil.

Xavier