Ajin, vol.9Année de sortie : 2017

Auteur : SAKURAI G.
Editeur : Glénat Manga



Collection : Seinen
194 pages NB
Date de parution : 5 juillet 2017
ISBN : 978-2-344-02316-7

Bien qu’arrivé tardivement sur les lieu, le terroriste Sato met à mal tous les plans mis en place par Kei Nagai pour protéger le dirigeant de Forge. Les forces de défense de l’immeuble se trouvent vite dépassées par cet attaquant de génie, qui utilise à fond ses capacités spéciales d’Ajin. Non seulement il se régénère mais il arrive littéralement à passer à travers les murs ! Or, il avait déjà démontré qu’il pouvait passer d’un lieu à un autre avec une déconcertante facilité. Toutes ces possibilités réunies dans un individu si mauvais et dangereux ne peuvent évidemment rien apporter de bon. Même avec des calculs savants, Kei ne contrôle absolument plus rien. L’heure du choix est venue…

Encore un épisode d’un rare dynamisme assorti d’une violence sans concession, surtout dans l’esprit des personnages. On découvre encore une nouvelle possibilité associée à l’état d’Ajin, ce qui fait que Gamon Sakurai a toujours quelque chose à ressortir de son chapeau à chaque nouveau volume.
La singularité de ce seinen est qu’il présente un méchant sur puissant mais qu’il n’a pas d’alter ego au bon fond. Son adversaire (et anti héros de ce manga), Kei Nagai, est désabusé, n’attend plus rien des humains et éprouve des difficultés à combattre ce génie du mal. De ce fait, on a surtout de l’antipathie pour Sato mais pas vraiment d’empathie pour Kei !

Côté graphique, les plans sont diablement efficaces. Ils rendent l’action vraiment percutante et font rapidement monter l’adrénaline. Ce tome 9 confirme encore l’efficacité du thriller horrifique que représente la série.

Tiphaine