Le chevalier d'Eon, tome 5Année de sortie : 2008

Auteur : UBUKATA Tou/Kiriko YUMEJI
Editeur : Asuka



192 pages : Noir & blanc

Date de parution : 12 décembre 2008

ISBN : 9782849655283

Alors que le Sphinx vient d’atteindre le 6° rang de Geburah, le Chevalier d’Eon et Jean Le Long d’Alembert se retrouvent dans le parc aux cerfs. Pour tenter une nouvelle fois de percer le mystère de la mort de Lia.

Alors qu’ils invoquent l’âme d’Eléanore, et que 4 cartes sont révélées (La Roue de la Fortune, Le Bateleur, L’Epée, La Tempérance), un petit bruit interrompt le rituel. La faute à de petits rats, ce qui exaspère d’Alembert. Mais la présence des rongeurs n’a rien de fortuite, car ceux-ci lancent sur d’Alembert et d’Eon de œufs remplis de vitriol d’un genre tout particulier : il fait fondre les corps et les objets… Cette nouvelle attaque de Poète va contraindre d’Eon à se marquer en utilisant la puissance du Verbe. Mais l’utilisation des psaumes n’est jamais simple et sans risque. Aura-t-il fait le bon choix ? La route du Chevalier va être encore longue et difficile, car les obstacles ne cessent de se former au fur et à mesure de sa progression.

Ce nouvel épisode du Chevalier d’Eon laisse la part bel au combat. Occasion une fois de plus de livrer des pleines pages de monstres avec un graphisme toujours aussi travaillé. Un mouvement toujours aussi impressionnant dont on ne se lasse pas. Même si l’effet utilisé est toujours le même (l’action sort des cases), l’impact est toujours aussi juste : vous en prenez plein les yeux. Les toutes dernières pages nous annoncent un revirement de situation inattendu. Un bon cliffhanger qui va faire trépigner d’impatience en attendant le 6° volume.