Bleach 74 – The Death And The StrawberryAnnée de sortie : 2017

Auteur : KUBO tite
Editeur : Glénat Manga



DERNIER TOME
Collection Shônen
240 pages NB
Date de parution : 6 septembre 2017
ISBN : 978-2-344-02191-0

Cela fait 16 ans que l'aventure a débuté au Japon. Et, le voila enfin, ce 74ème et dernier volume de la série Bleach.

Je tiens a vous prévenir sans tarder : le final n'est pas un spectacle grandiose. Pour des épisodes spectaculaires, nous avons connu bien mieux dans les volumes précédents.
Cela ne veut pas dire qu'il ne se passe rien d'excitant. Mais c'est plus fin cette fois (sans vouloir faire un jeu de mot).

Le duel entre Ichigo et Yhwach ne pouvait se résumer à une confrontation de Bankai. De la stratégie est nécessaire, une vraie tactique sans faille.
Les acteurs les plus importants en la matière sont là, tous présents pour bloquer de façon définitive les rêves d'Yhwach. Mais cette volonté infaillible, peut-elle surpasser le pouvoir de The Almighty ? Comment arriver à bout d'un adversaire qui peut voir le futur et le façonner à sa guise?
Il existe quelques pistes à explorer, avec plus ou moins de succès, où le courage sera la clé de la réussite.

La fin de Bleach n'est pas une grande explication de tout le dernier arc narratif, ce qui m'a un peu surpris.
C'est l'aboutissement de tout ce que nous avons lu depuis la première page. Vous allez découvrir le maître mot qui a été le guide de Tite Kubo pour l'ensemble de ses scenarii.
C'est une confirmation de tout ce que vous savez. Cela ne remettra pas en perspective ce que vous connaissez. Ce sera plus une sorte d'accomplissement.
Pour en arriver là, Ichigo va devoir se surpasser, ce qui nous donne quelques nouvelles informations sur les capacités hors du commun qu'il possède. Et l'intervention d'Aizen est toujours un plaisir.

Tite Kubo a mené sa barque jusqu'au bout, sans tomber sur un écueil. Certes la série aurait pu se terminer un peu plus tôt, mais à bien y réfléchir, cette longue durée a créé des liens forts avec les personnages, comme une connaissance intime. Il fallait bien 74 tomes pour faire le tour du sujet, sans le survoler.
Pour ceux qui sont un peu tristes de devoir quitter les shinigamis, vous pouvez vous réjouir et vous consoler avec les films adaptés en manga, dont le dernier sorti chez Glénat Manga est Fade To Black.

L'univers de Bleach est si vaste, ce fut un plaisir d'en faire le tour de fond en combles. L'avenir nous dira si un nouvel épisode s'écrira un jour, la porte reste ouverte, que ce soit sur une suite, des spin-offs ou des préquelles.
Tite Kubo a porté de mains de maître sa série, un classique du shônen dont personne ne doit se passer.

Xavier