Nekoten, tome 4Année de sortie : 2008

Auteur : IWAHARA Yûji
Editeur : Asuka



Collection : shônen

224 pages couleurs/NB

Date de parution : 12 décembre 2008

ISBN :9782849655221

Après la terrible découverte du tome 3 concernant l’identité de Kaen, Yumi se montre très désemparée et ne sait pas trop comment réagir. Elle ne sait plus comment trouver sa motivation, doute d’elle-même, de sa force. Cependant, l’école est de plus en plus en danger et Yumi a toujours des amis pour qui elle veut tout donner. Aider pas son binôme félin, Kansuke, elle va peu à peu remonter la pente, augmenter sa puissance et partir se battre aux côtés de la poignée d’élèves et de chats capables d’aller défier Kaen dans son monde. Evidemment, une nouvelle révélation de taille est faite dans ce quatrième tome. De nouveau la face des événements passés, présents et à venir se trouve changée. Les combats de ce chapitre deviennent plus violents et nous perdons le côté un peu shôjo (encore présent dans le volume 2) définitivement. Les personnages sont malmenés : les gentils ont la faiblesse de leur jeunesse et les méchants n’ont pas de pitié. La beauté du dessin reste-là, impeccable. Les animaux sont particulièrement bien représentés et c’est vraiment très agréable de regarder les détails. L’action monte en puissance tout au long du tome jusqu’à la révélation du secret de Kaija Yamamoto. Puis, des flash-backs permettent au lecteur d’appréhender l’histoire initiale sous l’éclairage du point de vue d’un « nouveau » personnage. Un excellent volume, plutôt sombre, qui nous rend de plus en plus accrocs à la série Nekoten. Vivement la suite !

Tiphaine