Centaures, vol.2Année de sortie : 2018

Auteur : SUMIYOSHI Ryo
Editeur : Glénat Manga



Collection : Seinen
180 pages NB
Date de parution : 7 février 2018
ISBN : 978-2-344-02729-5

Dans un Japon du XVème siècle où les humains ne cessent de se faire la guerre, les centaures sont utilisés comme montures de combat idéales. Matsukaze et Kohibari ont fui le haras qui les détenait. Le premier, fortement blessé, ralenti leur périple, qui vise avant tout à retrouver son fils Ganta.
Hayame, guerrière centauresse et archère émérite, souhaite plus que tout devenir la monture du roi. Pour cela, elle a juré de ramener les deux fugitifs au haras.
Une aide inattendue survient alors par le biais d’orphelins centaures menés par Ganta qui sauve et retrouve son père en même temps. Tout le monde se retrouve ainsi dans le village secret des orphelins avec une Hayame prisonnière qui rumine sa vengeance…

Seinen âpre et violent, Centaures est une sorte de plaidoyer pour la paix. En montrant les ravages inutiles de la guerre ces rebelles cherchent à montrer les bienfaits d’un monde pacifiste où tous vivraient en harmonie avec ce qu’offre la Nature.
Si les personnages sont au global bien exécutés, il y a un gros souci sur les proportions et la fluidité lors des scènes d’actions/combats. On retient des animaux magnifiquement détaillés (grenouilles, escargot…) dans la Nature et des personnages principaux assez grossiers, ce qui est dommage car le sujet nécessitait de la finesse.

La série compte 5 volumes au Japon. Mais ce second tome permet d’achever un premier arc avec une aventure qui se termine. Un bon point pour une série qui, sans mauvais jeu de mots, ne m’emballe pas. Reste le mérite de sortir le personnage mythique du centaure de son contexte et de l’inclure dans une nouvelle histoire à part entière.


Tiphaine