Soul Eater VII (tomes 14-15) Année de sortie : 2018

Auteur : OHKUBO Atsushi
Editeur : Kurokawa



Volume double 400 pages NB
Contient les volumes originaux 14 et 15
Date de parution : 11 octobre 2018
ISBN : 9782368526187

Volume 14 :
Les élèves de Shibusen, toujours accompagnés de la sorcière Medusa et de ses acolytes les mizune et la sorcière grenouille, poursuivent leur assaut du château de Baba Yaga.
A mesure des épreuves et du temps qui passe, les élèves continuent d’évoluer. Cette fois-ci nous suivrons plus particulièrement les changements qui s’opèrent pour Death-The-Kid.
Un chapitre fondamental est également accordé à Black Star et à son combat contre le samouraï.
On voit un peu Soul et Maka mais on en saura plus sur eux dans les tomes suivants, avec notamment une attente importante sur le destin de Crona, la fille délaissée de Medusa.

Un quatorzième volume toujours aussi passionnant.
Les points forts de la série, des chapitres très bien équilibrés et de nombreux personnages dont on suit tour à tour la progression, se retrouvent de nouveau ici pour notre plus grand plaisir. On attend toujours la suite avec impatience, ce qui est très bon signe.
L’évolution des personnages au fil des volumes est régulière et très pertinente, ce qui fait de la série un shônen de référence. Les dessins sont toujours soignés et de nouveaux personnages sont cesse mis en avant tandis qu’on retrouve néanmoins les (nombreux) héros (et méchants) de l’aventure.
Les flashes back nous révèlent des informations importantes sans être trop nombreux.

Volume 15 :
Cette fois nous assistons bel et bien à la fin de l’assaut d’envergure mené par les élèves de Shibusen contre le château d’Arachnophobia. La sorcière Medusa va donc enfin révéler ses vrais objectifs tandis que Soul et Maka vont poursuivre leur évolution. Restent bien des énigmes et des interrogations en tout genre : dans quel état se trouve Black Star ? Où est Crona ? Death The Kid va-t-il échapper à ses ravisseurs ? Vous le découvrirez (ou peut-être que non) dans ce volume 15…

Continuant sur sa lancée, la série mélange les scènes mettant en lumière l’un ou l’autre de ses héros. De nouveau on profite d’une alternance entre révélations, combats, évolutions des personnages, découverte du monde de Soul Eater.
Les dessins nous plaisent toujours autant, de même que les références de l’auteur. On aime l’adversaire de Maka qui attaque ses victimes dans leurs rêves. Cette ténébreuse jeune femme, porte des mains aux longues griffes et un pull rayé. Ça ne vous rappellerait pas quelqu’un par hasard ? Quand en plus son attaque se nomme « Nine Inch Nails », on ne peut qu’adhérer aux références d’Okhubo.
Un très bon volume qui clôt un cycle mais ne se cantonne pas à cela. L’action redémarre sur des chapeaux de roues. Pas le temps pour une transition, il y a vraiment trop de personnages captivants à suivre dans « Soul Eater » pour cela.

Tiphaine