Le Prix du reste de ma vie, T1 Année de sortie : 2020

Auteur : MIAKI Sugaru/TAGUCHI Shouichi
Editeur : Delcourt/Tonkam



Collection : Moonlight Manga
192 p. NB
Date de parution : 19/02/2020
ISBN : 978-2-413-02657-0

Enfant, Kusunoki ne se doutait pas à quel point sa vie serait misérable la vingtaine à peine passé. Associable, incapable de s’impliquer sainement dans une relation d’amour ou d’amitié, sans ambition et pas courageux. Un triste tableau qui fait que le jeune célibataire se retrouve sans le sou et obliger de brader les seules possessions qu’il a (quelques livres et cd) à des marchands d’occasion, afin d’acheter de quoi se nourrir. Plusieurs personnes lui signalent alors l’existence d’une entreprise particulière. En l’échange d’un don de Temps, de Santé ou de Vie, et selon la qualité de vie qu’aurait eu la personne en question, une somme d’argent lui est allouée. N’ayant plus rien à perdre (et il ne se rend pas encore compte à quel point), Kusunoki vend ses 30 années de vie à venir pour ne conserver que 3 mois, durant lesquels il sera surveillé par une bien curieuse gardienne…

Ce manga est issu de la nouvelle Pour Trois jours de bonheur, j’ai vendu le reste de ma vie du même scénariste, Sugaru Miaki. Ce dernier insiste sur la qualité du dessin de Shouichi Taguchi qui a su parfaitement retranscrire les ambiances de la nouvelle.
L’histoire est dure et questionnante. Que vaut une vie ? A quoi bon risquer de ne rien faire de grand ? Et dans ces conditions pourquoi ne pas monnayer quelques jours satisfaisants et confortables plutôt que des années médiocres ?
Qu’entraîne l’échéance comme mutation dans la personnalité ? Améliore-t-elle ou au contraire empire-t-elle les défauts ? Rend-elle sage ou bien fou ?
Une narration sans fioriture qui laisse le temps de ce poser ces questions et d’entamer une vraie réflexion dès la mise en place de ce premier tome.

Tiphaine