Berserk, tome 30Année de sortie : 2009

Auteur : MIURA Kentaro
Editeur : Glenat Manga



212pages/NB

Date de parution : mars 2009

ISBN : 9782723464758

Vous vous attendiez à de l’action pour le 30ème tome de Berserk, vous allez être servi. Tout commence par la confrontation entre Guts et Serpico dans les sous-sols du château. Ce dernier utilise le manque d’espace pour affronter Guts. Mais celui-ci ne va pas se laisser décontenancer, si les piliers le gênent, il suffit de les détruire un à un. Serpico va rapidement comprendre qu’il n’est toujours pas à la hauteur pour battre Guts en duel.

Mais le pire est à venir, car les légions infernales s’invitent au milieu du banquet et massacrent les nobles présents jusqu’à ce que Guts et ses compagnons se mettent en action pour sauver la vie des rescapés.

Kentaro Miura s’en donne à cœur joie pour le duel de Serpico et Guts. Enchaînant les mouvements, les esquives, les feintes et autres chausses trappes, les deux adversaires font montre de tout leur talent pour défaire leur adversaire.

Puis dans la salle de bal, c’est toute la sauvagerie et la férocité animale des démons qui sont libérés. Les tigres infernaux sont des machines infernales toutes en muscles et en dents aiguisées pour trancher et déchiqueter.

Et dans le même temps, les expressions de nobles horrifiés et médusés par ce qui se déroule sous leurs yeux sont incroyablement bien retranscrites.

Guts va devoir une fois de plus faire un grand effort pour ne pas se laisser submerger par l’armure du Berserker qu’il porte. Et pourtant ce serait si facile de se laisser tenter et de se laisser glisser. Mais Guts n’est pas le premier venu. En combattant hors pair, il sait exploiter à son maximum chaque situation et chaque arme à sa disposition. Mais cela suffira-t-il pour repousser cette nouvelle invasion de créature venue des enfers ? Le pire semble à venir…

Découpage de monstres, démembrement d’humains, bain de sang et démons sont au rendez vous. Cela faisait longtemps que Berserk n’avait pas été aussi violent et sombre. On retrouve ici tout le côté obscur de la série. Car les innocents se font massacrer dans l’indifférence la plus totale si l’on peut dire. Dans un monde habitué aux guerres et invasions démoniaques, il faut avoir un cœur de pierre pour ne pas sombrer dans la folie.

Berserk demeure la série de Dark Fantasy de référence. Souvent imitée, jamais égalée. Chaque tome est un délice pour les yeux. Et le scénario est toujours aussi passionnant.

Xavier