Blood+ A, vol.1Année de sortie : 2009

Auteur : SUEKANE Kumiko
Editeur : Glenat Manga



Collection : Seinen

192 pages NB

Date de parution : mars 2009

ISBN : 9782723464048

La série Blood + continue, avec un retour dans le temps. Nous sommes transportés en Russie, en 1916. Saya et Hagi arrivent à Petrograd pour chasser de nouveaux vampires. Leur couverture cette fois : être musiciens. Hagi, grâce à son grand talent et son caractère calme, va réussir à se faire accepter facilement par les autres. Saya, qui ne sait pas jouer de violoncelle, va rencontrer Claudia qui veut devenir son amie. Celle-ci souffre d’un curieux mal, dont Raspoutine semble avoir trouvé le remède.

Mais les choses ne vont pas se passer aussi bien que prévues pour nos deux chasseurs de vampires, car la première cible va s’avérer être Claudia. Et un terrible cauchemar va amener cette dernière à s’interroger sur sa mission.

Beaucoup de mystères planent dans le palais du Tsar au début de ce tome. D’où vient cette mystérieuse maladie dont est victime Claudia ? Quel est le remède qu’utilise Raspoutine et quelle relation entretient-il avec l’impératrice Alexandra ? Pourquoi Anastasia entraîne-t-elle toujours son frère dans ses bêtises, alors qu’il est souffrant et qu’il doit être ménagé ?

Les masques vont rapidement tomber et les choses s’accélérer. Vous irez ainsi de surprises en surprises tout au long du déroulement de ce premier tome de Blood + A.

Le dessin de Kumiko SUEKANE est plus doux que celui de KATSURA qui avait débuté la série. Mais la charte graphique est assez proche. Vous reconnaîtrez immédiatement Saya et Hagi, ne vous faites aucun souci sur ce point.

C’est avec plaisir de vous découvrirez une Saya différente, dans un monde où tout semble calme et tranquille. Attention, il ne faut jamais se satisfaire des apparences, car sous la surface lisse des choses, une tempête se prépare.

Cette mini histoire sera déclinée en 2 tomes, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer avec ce retour dans le passé qui vous permettra de mieux comprendre le début de la série.

Toujours aussi intéressante, la série Blood + ne démérite pas.

Xavier