Dorothéa, le châtiment des sorcières, vol.4 Année de sortie : 2009

Auteur : CUVIÉ
Editeur : Asuka



Collection : Seinen

194 pages couleurs/NB

Date de parution : 14 mai 2009

ISBN : 978-2-84965-576-4

Décidément, Dorothea ne cesse de nous apporter des agréments. Ce quatrième tome, de facture plutôt classique, reste dans la lignée des trois tomes précédents.

Le trait est propre, détaillé et parfois même poétique, en dépit des rageuses batailles auxquelles l’héroïne prend part, en temps que mercenaire. Nous nous trouvons ici face aux interrogations de Dorothéa, certes d’une force étonnante, mais qui possède malgré tout des points faibles. Curieusement, ce sont ses innombrables ressources qui diminuent la puissance de la jeune fille. En effet, trop sûre de ses pouvoirs, elle a tendance à vouloir tout faire toute seule. Ce qui s’avère impossible. Dans le sillage de ses actions, elle risque d’entraîner ses amis et Gyurk vers de terribles dangers.

Ce tome montre donc le cheminement de l’héroïne pour accepter l’aide d’autrui et retrouver une partie de sa candeur en redevenant humble, comme au temps où elle a quitté la maison de la blancheur pour découvrir le vaste monde. Le propos est ainsi tout à fait pertinent dans ce volet des aventures de Dorothea. On assiste à un peu moins de batailles, mais celles-ci sont tout de même impressionnantes. La jeune héroïne se trouve notamment confrontée à un adversaire dur à cuire dont elle semble se rappeler quelques techniques. Mais qui est-ce ?

Un chapitre moins virevoltant mais tout aussi intéressant pour une aventure graphique toujours menée de main de maître. Un petit régal…



Tiphaine