Aqua Knight #3Année de sortie : 2009

Auteur : KISHIRO Yukito
Editeur : Glenat Manga



Collection Shônen

244 pages

Tome 3/3

Date de parution : 1er juillet 2009

ISBN : 9782723466479

Que de péripéties et de révélations dans ce dernier volume de la trilogie Aqua Knight ! Si l’on avait exploré le passé de Dame Lulya dans le précédant opus, l’auteur nous offre cette fois-ci tout le passé de l’inventeur Alcantara et nous explique ainsi ses motivations. Dès le début du récit, Ashika parvient à s’échapper du vaisseau d’Alcantara. Mais il laisse Zylkie en chemin. Ne pouvant supporter cet abandon, il revient sur ses pas et apprend la vérité sur Alcantara et sur Zylkie. Lulya n’intervient pas énormément dans ce volet mais c’est elle qui déclanche les événements finaux. Il ne faut d’ailleurs pas manquer le trépidant combat entre la jeune Aqua Knight et Alcantara. Toute l’importance d’Ashika apparaîtra également dans ce final décidément rempli de rebondissements.

Le récit est dense et touffu. Yukito Kishiro multiplie les explications mais on s’y noie parfois un peu. Les dessins sont toujours aussi somptueux avec des représentations marines dont on ne se lasse pas. Les scènes de combats, pas si nombreuses, sont pleines de mouvements. Chaque personnage révèle une personnalité typée, ce qui rend le récit bien varié. Je regrette le côté humour/scatologie avec les multiples références aux crottes d’Ashika. La qualité du premier tome s’en trouve un peu rabaissée.

Une fin de série riche en rebondissements et en révélations pour une trilogie honnête au niveau de l’histoire et surtout superbement illustrée.

Au final, Aqua Knight manque un peu d’envergure car trois volumes pour développer un monde aussi fascinant que Marmundo et des personnages si tortueux au passé compliqué, c’est court. Mais on passe un bon moment. La détente est au rendez-vous et les illustrations restent un vrai plaisir des yeux.

Tiphaine