L'Empreinte du mal, vol.1Année de sortie : 2009

Auteur : KANNO Aya
Editeur : Delcourt-Akata



AKUSAGA©2005 by Aya Kanno/HAKUSENSHA Inc., Tokyo



Collection : Sakura

192p. NB

Date de parution : 1er juillet 2009

ISBN : 978-2-7560-1545-3

Zen est un jeune homme extrêmement charismatique avec ses longs cheveux noirs et sa beauté androgyne. Hélas pour ceux qui le rencontrent, il est aussi horrible moralement qu’il est beau physiquement. Voleur, tueur, preneur d’otage, rien ne l’arrête. Il n’a pas de passé et pas d’objectif, juste assouvir ses pulsions présentes qui le poussent toujours vers le mal. Dans son sillage, il peut entraîner la plus ingénue des jeunes filles ou le plus expérimenté des chasseurs de prime. Mais c’est auprès d’un médecin soignant les criminels qu’il commence à se questionner bien malgré lui sur les raisons de son attirance irrémédiable pour le mal. Anti-héros sans passé, à la mémoire vide avant ses 20ans et sa soif d’horreurs, Zen évolue dans un monde hanté par une guerre qui a eu lieu il y a deux décennies. Une république totalitaire règne d’une main de fer sur tous et Zen ne fait pas partie des éléments « contrôlables ».

Dans ce contexte de tyrannie politique, « l’empreinte du mal » dénonce les oppressions et défend l’individu. Encore un titre qui correspond bien aux engagements de l’éditeur Delcourt-Akata donc. L’utilisation d’un polar d’anticipation et d’un héros extrêmement pervers, même si attachant par son charisme, permet une réflexion intéressante sans pour autant être une simple dénonciation des politiques dictatoriales. Le dessin va à l’essentiel, sans décors de fond pour nous distraire avec des cases efficaces, rythmées, surtout dans les scènes de combats aux armes à feu.

Très bon premier tome pour un diptyque qui promet de devenir un classique du genre.

Tiphaine



Volume 2 disponible le 16 septembre 2009