World Embryo, tome 2Année de sortie : 2007

Auteur : MORIYAMA Daisuke
Editeur : Asuka



Collection : Seinen

Format : 127x182mm-224 p.-Couleur/N&B

Date de parution : 27 Septembre 2007

ISBN : 2-84965-249-0

Riku se réveille au bureau de la NEFT où il a été transféré pour être soigné. Il a en effet été contaminé par un kanshu et, bien qu’il ne le sache pas, il lui reste 70 heures avant sa complète transformation et monstre et que tout le monde oublie son existence. Tout n’est que mensonge, chacun, y compris Riku, se cachant derrière des faux-semblants. Les amis de Riku, des manipulateurs de Jinki (seuls êtres capables d’éliminer les Kanshu), viennent lui rendre visite et lui apporter des nouvelles de Neene, l’enfant du cocon, sosie de la défunte Amane. Mais un personnage inattendu fait irruption dans les bureaux, il s’agit d’un chasseur de Jinki. Il est humain et manie comme personne un terrible katana. Il sème rapidement la mort parmi les manipulateurs de Jinki présents et propose à Riku de l’accompagner et de lui raconter le secret de Neene et Amane. Il déclare toujours dire la vérité, ce qui est loin d’être le cas des autres protagonistes de l’aventure.

Nous voici avec un volume bien plus noir que le précédent. Les combats sont plus nombreux, ou en tout cas vraiment plus violents. Ils paraissent gratuits, ou plutôt sans fondements clairs pour les participants. Cependant, ce n’est sûrement pas le cas. L’auteur paraît loin de vouloir nous donner toutes les ficelles de la série dès le deuxième tome. Le héros et Neene prennent de plus en plus d’importance, jusqu’à la transformation finale de ce volume. Le suspense monte d’un cran car on s’attache peu à peu aux personnages. L’intrigue, toujours bien menée, s’avère un peu plus touffue mais toujours bien prenante.

On attend d’en savoir un peu plus dans le prochain tome.

Tiphaine