Blood+ YakoujoshiAnnée de sortie : 2009

Auteur : KISARAGI Hirotaka
Editeur : Glenat Manga



Collection : Seinen

178 pages NB

Date de parution : août 2009

ISBN : 978-2-7234-6406-2

Nouvelle déclinaison de Blood + et nouveau dessinateur pour ce one shot du nom de « Yakoujoshi ». Cette fois, c’est Hirotaka Kisaragi qui s’est vu confier la lourde tâche de nous faire découvrir un pan de la vie d’Hagi, le fidèle servant de Saya. Ce beau violoncelliste va croiser la route d’un jeune policier, Nishi, qui enquête sur une mystérieuse série de meurtres. Les victimes sont retrouvées exsangues. Bien qu’un de ses indics lui parle de vampire, Nishi se refuse à accepter une idée si extravagante. Sa rencontre avec Hagi va lui ouvrir les yeux et le faire basculer de l’autre côté du miroir.

Bien que classé dans la collection Seinen de Glénat et que Yutaka Ohmatsu (Producteur de la série animée) considère le scénario comme un Shônen, ce spin off de la série Blood + me fait penser à un Shôjo. Sans que de réels sentiments amoureux soient développés, cette aventure met en scène une relation assez étrange entre Hagi et Nishi. Même si Hirotaka Kisaragi (Brother X Brother, Innocent Bird ) est aux commandes, ne vous méprenez pas, il ne s’agit pas d’un Boys Love ou d’un Yaoi, bien que les pages 59 et 164 puissent laisser planer le doute. Les personnages sont souvent dessinés sans décor et avec une élégance troublante.

Quoiqu’il en soit, vous en apprendrez un peu plus sur Hagi : quelle est sa relation avec Saya, quelle mission il doit remplir. Le plus important étant de voir jusqu’où Hagi est prêt à aller, au risque de sa propre (non)vie dans son combat contre les vampires. Quelques informations vous seront également données sur les Boucliers Rouges.

Vous aurez droit à quelques belles scènes de combat, avec des vampires au design très proche du film original qui a inspiré la série Blood + : de vrais monstres repoussants, avides de sang, exhibant leur bestialité sans détour.

Ce one-shot va compléter votre collection sur Blood + en vous faisant voyager dans l’univers romantico dépressif d’Hagi, un musicien torturé, abandonné par sa maîtresse.

Une aventure passionnante mêlant action et atmosphères. Laissez vous porter par la mélodie du violoncelle d’Hagi et par le dessin très fin d’Hirotaka Kisaragi.

Xavier