Neuro, Le mange mystère - tome 8 : Le Pyromane ProgramméAnnée de sortie : 2009

Auteur : MATSUI Yusei
Editeur : Glenat Manga





Collection Shônen

Format : 115 mm x 180 mm

208 pages

Paru en août 2009

ISBN : 978-2-7234-7031-5



Ne vous fiez pas aux apparences. Tel pourrait être le laetmotiv de la série Neuro. La couverture de ce 8ème tome en est un nouvel exemple. Elle présente Neuro et Aya Asia, alors que la chanteuse n’est pas présente dans le manga. Pour en connaître les raisons, rendez vous sur la première page de l’épisode 65.

Après quelques pages qui permettent de finaliser le passage des examens de Yako, où Neuro a encore fait très fort pour mettre un bazar sans nom dans le monde des hommes, vous allez découvrir Le Pyromane Programmé. Cette nouvelle enquête, assez courte est très rythmée. Neuro va aller très vite dans ses déductions face à cet homme obnubilé par les flammes. L’explication est bien trouvée. Yusei Matsui s’est vraiment trituré les méninges pour la création de ce nouveau mystère. La technique employée pour le déclenchement de l’incendie du bâtiment est particulièrement inventive. Vous allez vous régaler.

D’autant que cette histoire sert d’introduction au nouveau mystère auquel vont être confrontés Neuro et Yako. Si la confrontation contre Saï avait tenu toutes ses promesses, celle-ci est du même acabit. Duel au sommet entre notre démon enquêteur et ce nouveau criminel qui est un as du camouflage. L’affrontement devrait avoir lieu dans le prochain tome, qui promet un final très intéressant, vu les enjeux en présence.

Le dessin de Yusei Matsui s’améliore de plus en plus. Ses personnages très longilignes ne sont plus distordus. Ils nous proposent également quelques pages remarquables, comme le jeu de perspective sur la première page de l’épisode 62, avec les colonnes qui semblent venues de nulle part. Les 4 dernières pages de l’épisode 65 avec la mise en danger Neuro et les premières pages de l’épisodes 67 sont également très marquantes lorsque les nouveaux délinquants passent à l’action (la vitrine, les bagues, les cheveux). Toute l’énergie des personnages est transmise à travers des dessins dynamiques.

Vous aurez aussi droit à quelques blagues, que ce soit sur des dessins bonus comme les 3 dessins avec le singe au début de l’épisode 63 ou le livre que tient Tetsuyuki Homura, l’un des suspects de l’incendie du cyber café.

Cette série n’arrête pas de me surprendre, se relançant en permanence. Elle sait toujours garder un minimum de suspens pour titiller votre curiosité.

Un nouvel épisode très réussi pour cette série fantastico-policière, qui laisse augurer du meilleur pour le 9ème tome qui sortira le 21 octobre 2009.

Xavier