Ikigami, préavis de mort, tome 4Année de sortie : 2009

Auteur : MASE Motorô
Editeur : Asuka



Date de parution : 29 septembre 2009

Format : 127 x 182 mm

208 pages : Noir & Blanc

ISBN :978-2-84965-668-6



Vous pensiez avoir tout vu et tout connaître d’Ikigami. Vous pensiez que la série allait commencer à tourner en rond avec un 4ème volume. Et bien vous vous trompiez lourdement !

Motorô MASE va encore plus loin cette fois. Sachant habilement moduler entre l’histoire de ceux qui reçoivent l’ikigami et la relation qui s’installe entre le jeune Fujimoto et son supérieur. Car Fujimoto discute de plus en plus avec son responsable et ce dernier a tendance à se confier plus facilement. Ce qui vous donnera quelques explications sur le monde développé dans Ikigami et son histoire alternative.

Les idées de Fujimoto se font de plus en plus claires face à la loi pour la Loi de Sauvegarde de la Prospérité Nationale. Et les derniers événements qu’il va vivre ne vont rien faire pour lui donner envie de changer de point de vue.

La première personne à recevoir un ikigami est un jeune professeur, qui est bien trop gentil avec ses élèves, qui ne le respectent jamais. Au point d’inventer un énorme mensonge dans le but de le faire renvoyer. Complètement déprimé, se rattachant à de vieux souvenirs, il va disjoncter lorsque Fujimoto lui livrera l’ikigami. D’un être humain réservé et doux, il va se transformer en psychopathe avide de vengeance. Et vous verrez jusqu’où peut aller un être humain et quelles atrocités il peut accomplir lorsqu’il est aveuglé par le désespoir. Ça fait vraiment froid dans le dos.

Pour la deuxième histoire, c’est la question de la responsabilité qui est abordée. Je vous laisse découvrir sous quelle forme.

Motorô MASE est un très grand mangaka et très bon scénariste. Son découpage de l’histoire est toujours très judicieux, pour avoir un effet encore plus frappant sur le lecteur. Lui laissant imaginer ce qui va se passer, le temps qu’il tourne la page. Et croyez moi, l’esprit peut imaginer beaucoup de choses dans le petit laps de temps qui est nécessaire pour tourner un page. Effet garanti (cf p. 63).

Une fois encore les expressions sont particulièrement soignées cf p. 54 et 81) où la détresse des personnages sort littéralement de la page avec encore plus de vigueur dans ce 4ème volume.

Ikigami est une série événement, qui marque tous ses lecteurs, preuve s’il en était encore besoin, après avoir été primée à Japan Expo, la série a reçu une nouvelle distinction lors de la 10ème édition des Utopiales à Nantes. Actuellement nominée pour Angoulême 2010, un nouveau prix s’annonce peut-être, et ce serait bien mérité.

A ne manquer sous aucun prétexte.

Xavier