Soul Eater, tome 8Année de sortie : 2010

Auteur : OHKUBO Atsushi
Editeur : Kurokawa



Collection shônen

192 pages/ N&B

Date de parution : 11 mars 2010

ISBN : 9782351423974

Comme toujours beaucoup de bonnes choses au menu de ce huitième volume de Soul Eater. Sid, Mira et Asusa ont été officiellement envoyés en mission par le Maître Shinigami afin de découvrir les plans et les armes dont dispose l’organisation Arachnophobia.

Mais c’est sans compter l’intervention de Black Star et ses amis qui sont partis mener bataille sans demander l’avis de personne. L’impétueux jeune garçon se trouve de nouveau confronté au samouraï Mifuné pour un combat d’anthologie, très impressionnant et qui révèle un peu plus les immenses possibilités de Tsubaki. Cependant, l’issue de l’affrontement va laisser un goût amer à Black Star qui aura bien du mal à se remettre.

Nous assistons également à l’entrée dans le monde de Shibusen de Crona, qui participe pour la première fois à une réception. Celle-ci est donnée par Death The Kid et s’avère plutôt réussie.

Le temps presse et Kid doit participer à une mission importante : retrouver le train sans rail qui ne fait escale qu’une fois tous les 100 ans. Pour cela, il se rend dans le désert mais n’est pas seul à s’intéresser à ce moyen de transport insolite…

Toutes ces aventures très rythmées sont de plus placées sous l’ombre du retour de la sorcière Medusa qui semble loin d’avoir jouer toutes ses cartes.

Ce volume joue le rôle d’épisode charnière puisque les personnages vivent des choses qui vont influer sur leurs actions ou décisions à venir (Black Star, Crona, Elga…). Avec un combat spectaculaire, un passage un peu léger (réception) et des secrets révélés (contenu du laboratoire d’Arachnophobia, retour de Medusa, nature de Tsubaki…), le récit continue de nous ensorceler et de nous divertir.

La pression devrait plus que jamais être au rendez vous du volume 9 à paraître chez Kurokawa en mai 2010.

Tiphaine