Soul Eater, tome 10Année de sortie : 2010

Auteur : OHKUBO Atsushi
Editeur : Kurokawa



Collection shônen

192 pages/ N&B

Date de parution : 01 juillet 2010

ISBN : 9782351423998

Les élèves de Shibusen font toujours face à Eibon dans le champ de force pour récupérer le puissant artefact qu’est l’infusio et ainsi empêcher Arachnophobia de se l'approprier. Pour cela, Soul se retrouve obligé de laisser le sang noir pénétrer toujours plus dans ses veines et se rapproche encore de la folie.

A l’extérieur du champ de force, le Professeur Stein a, quant à lui, carrément sombré dans l’hystérie et n’est plus maître de ses actions. Cet état improbable résulte forcément d’une attaque et le maître Shinigami pense qu’un espion a élu domicile à Shibusen. Reste à le démasquer. Pour cela, un nouveau personnage entre en jeu : le dératiseur, ex petit ami de Marie, la partenaire de Stein. Vous imaginez bien la confusion qui va en résulter…



Toujours aussi sympa ce concept de Soul Eater avec ses combats délirants, ses personnages sans cesse renouvelés et les états d’âmes tordus des protagonistes principaux. Ce volume 10 ne déroge pas à la règle, relançant l’intrigue de belle façon au moyen d’une enquête, bien évidemment non résolue en fin de tome. Chaque héros a des soucis personnels et nous nous attachons encore plus à eux en imaginant des façons de les aider (ce qui n’est pas franchement aisé aux vues de certains troubles). L’humour, toujours bien présent, se fait par petites touches constantes et n’est jamais lourd. Encore une foule de références graphiques qui rendent l’univers de Soul Eater très accrocheur. J’adore le Deathbuck Coffee où se rendent les élèves de Shibusen avec sa terrasse aux chaises de bistrot parisien et sa cabine téléphonique très British.



Avec tout ça, on ne peut qu’en redemander ! Prochain tome à paraître le 9 septembre 2010.

Tiphaine