Zombie Loan - Tome1Année de sortie : 2008

Auteur : PEACH PIT
Editeur : Asuka





Sortie : 28 Février 2008

Format : 127 x 182 mm

192 pages Noir et Blanc

ISBN : 978-2-84965-327-6





Zombie Loan, série fantastique, est la troisième production de Peach Pit à être diffusée en France après DearS et Rozen Maiden. Le style de cette mangaka est parfaitement reconnaissable avec ces personnages aux traits secs et anguleux. Le dessin de l’héroïne donne un sentiment de douceur avec ses grands yeux ronds et ses lunettes surdimensionnées. Douceur qui est honteusement exploitée par ses camarades de classe puisque Michiru est la souffre douleur d’un groupe de filles. Elle est leur bonne à tout faire et se fait maltraiter. Les choses vont changer, en quelque sorte, à partir de sa rencontre avec deux garçons qui ont survécu à l’effondrement d’un viaduc qui a causé la mort de 20 personnes : le garçon A (Shito Tachibana) et le garçon B (Chika Akatsuki). En effet, Michiru voit plus de choses qu’il n’y parait, surtout lorsqu’elle n’a pas ses lunettes sur le nez : elle voit sur le cou de certaines personnes, un cercle noir, signe annonciateur de leur mort imminente. Dès qu’elle se trouve en présence des 2 garçons, elle ressent quelque chose d’anormal, sans véritablement savoir de quoi il retourne. La réalité dépassera de loin ce qu’elle aurait pu imaginer, car les 2 garçons ont bien plus qu’un cercle noir autour du cou. Ils ont un terrible secret. Leur rencontre avec Michiru ne doit d’ailleurs rien au hasard.

Toute l’intrigue de ce premier volume de Zombie Loan est basée sur la relation qui va se tisser entre Michiru et les 2 garçons. Sous leurs airs cyniques, de réels sentiments les animent. Et s’ils malmènent Michiru, c’est aussi pour la faire réagir. Ces situations où la jeune étudiante est le souffre douleur de ses camarades sont parfaitement utilisées et donnent une pesanteur incroyable à l’atmosphère de ce manga. On a vraiment envie qu’elle se secoue un peu en répondant aux brimades et réflections. Les passages de délires avec des personnages dessinés en déformés détendent un peu le ton, mais pas tant que cela. Car les situations comiques sont souvent dues à une moquerie. Le mystère autour des deux garçons et leur façon d’être si hautains et si détachés de tout, font qu’il est très difficile de se faire une opinion sur leurs motivations. Cela éveille d’ailleurs la curiosité et donne envie de mieux les connaître alors qu’il serait plus logique de les détester.

L’atmosphère de Zombie Loan est d’autant plus lourde et prenante, que l’histoire si situe dans un contexte d’enlèvements de jeunes filles et de mort. L’histoire de la première à la dernière page conserve sa thématique fantastique.

Peach Pit signe un thriller horrifique poignant et drôle, tout en laissant un sentiment de malaise et de sérieux une fois la lecture achevée. Un très juste mélange qui donne envie de connaître la suite le plus rapidement possible. Ce premier tome augure du meilleur. Sortie du 2ème tome le 10 avril 2008.