Library Wars, Love & War, vol. 3Année de sortie : 2010

Auteur : YUMI Kiiro
Editeur : Glénat Manga



Shôjo

D’après le roman de Hiro Arikawa

192 pages NB

Date de parution : Novembre 2010

ISBN : 978-2-7234-8015-4

Iku a bien du mal à comprendre son supérieur Dojo. Surtout lorsqu’il l’écarte sciemment du combat pour lui donner une mission pour laquelle elle est moins opérationnelle. Elle a pourtant tout essayer (enfin le croit-elle), même lui cirer les chaussures. Et si Dojo avait tout simplement peur que les parents d’Iku découvrent ce qu’elle fait comme métier et l’oblige à démissionner ?

Dans tous les cas, l’heure est grave dans les bibliothèques. Un comité de lecture cherche à faire censurer encore plus d’ouvrages pour empêcher le jeune public d’y accéder. Deux préadolescents ne supportant plus ces injustices décident alors de se rebeller. Hélas, ils ne le font pas de la plus délicate des manières et Dojo et son équipe doivent intervenir.



L’intensité dramatique est plutôt importante dans ce volume 3 avec une tension entraînée par le secret entretenu par Iku sur son métier auprès de sa famille mais aussi par le déclanchement d’une nouvelle guerre qui risque bien de faire subir des pertes à l’armée de défense des bibliothécaires. On nage cependant en pleine utopie dans ce monde répressif et abusif où l’accès à la culture est en passe de devenir un luxe. En effet l’enfant qui déclare « avoir le droit de lire pendant que les adultes regardent la télé » paraît un personnage bien décalé !

Au moins, on quitte réellement les sentiers habituels du shôjo avec certes des amourettes en toile de fond mais surtout des propos plus profonds sur l’éveil à la lecture et la liberté d’expression.



Un volume 3 intéressant qui relance l’action et l’intrigue général et qui évite le côté fleur bleue présent dans le volume précédent.



Tiphaine