Bleach 39 - El VerdugoAnnée de sortie : 2010

Auteur : KUBO Tite
Editeur : Glenat Manga



Date de parution : octobre 2010

ISBN : 978-2-7234-7456-6

192 pages

Nombre de tomes associés : En cours au Japon



Avec ce 39ème tome, vous allez trouver deux ambiances de combats. La première correspond à ce que vous connaissez depuis le début de la série. C'est-à-dire un combat pour savoir qui est le plus fort, avec un code de l’honneur, une utilisation de ses capacités, mais sans vouloir abattre son adversaire. La seconde est celle que nous avons découvert depuis quelques tomes, à savoir, un combat à mort, les coups sont donnés pour supprimer son adversaire coûte que coûte. Et des combats, vous allez en avoir plusieurs dans ce 39ème tome, qui se dévore à une vitesse folle, car l’action ne cesse jamais (du coup, l’attente jusqu’au 5 janvier 2011 pour connaître la suite va être très longue), d’autant que les dernières pages sont consacrées à Ichigo.

Mais revenons au début de ce 39ème volume de Bleach. Comme vous le savez les combats font rage dans le but de sauver la Terre de l’attaque des Arrancar. Et la grosse artillerie est de sortie du côté des Shinigamis, pour faire face aux soldats envoyés par Aizen. Tous les capitaines et leurs lieutenants sont mis à contribution. Et certains sont en mauvaises postures, comme Soi Fon, Capitaine de la 2éme division, d’autres vont vraiment souffrir, comme Rangiku Matsumoto, Lieutenant de la dixième division qui est au prise avec 3 ennemis. Le duel de Tōshirō Hitsugaya, Capitaine de la 10ème division, est intéressant également, tout comme celui de Shunsui Kyōraku, Capitaine de la 8ème division, sur lequel nous allons apprendre quelques informations quant à ses capacités de combat. Mais le pire est à venir avec Ayon!

Du combat, du combat et encore du combat, voila ce qui vous attend dans ce 39ème volume de Bleach. Vous allez passer d’un duel à l’autre, sans aucune pause. Les shinigamis vont être mis à l’épreuve. Et il semblerait que la situation ne leur soit pas favorable, mais les Arrancar sont toujours aussi égoïstes. Ce manque de cohésion pourrait être une solution pour permettre aux shinigamis de prendre le dessus, mais nous n’en sommes pas encore là. Et Tite Kubo a toujours plus d’un tour dans son sac, pour nous inventer des retournements de situation spectaculaires.

Le rythme est très soutenu et vous allez dévorer ce nouvel épisode avec plaisir, tout en vous faisant du soucis pour ceux qui vont tomber, tout comme pour ceux qui vont tenter de s’interposer au milieu des duels effrénés.

Toujours aussi passionnante, Bleach demeure une série remarquable.

Xavier