Bleach 40 - The LustAnnée de sortie : 2011

Auteur : KUBO Tite
Editeur : Glénat manga



Date de parution : 5 janvier 2011

ISBN : 978-2-7234-7457-3

192 pages

Nombre de tomes associés : En cours au Japon



Vous attendiez le grand retour d’Ichigo Kurosaki ? Ce 40ème volume est fait pour vous !

Le pauvre Ichigo est une nouvelle fois confronté à Ulquiorra. Visiblement, Ichigo s’en sort plus que bien, car il arrive à percevoir toutes les attaques de l’Arrancar. Se réjouissant de cette situation et après avoir réussi à porter un coup à son adversaire, Ichigo commence à crier victoire. Bien mal lui en prend. Car face à cette fanfaronnade, Ulquiorra va augmenter son niveau dans le but de rabaisser Ichigo à son rang de simple humain. Visiblement Ulquiorra en avait encore en réserve, car Ichigo est très vite mis à mal devant la nouvelle vitesse de l’Arrancar. Vous allez découvrir dans ce 40ème volume à quel point les Arrancar peuvent évoluer et aussi que la volonté d’Ichigo semble sans limite.

A travers toutes ces scènes de combats qui vous sont proposées dans ce 40ème volume de BLEACH, vous allez retrouver beaucoup d’informations sur la psychologie des personnages. Pour Ichigo se sera une nouvelle occasion de démontrer à quel point sa détermination est infinie. Inoue est une nouvelle fois complètement perdue et tiraillée par des sentiments qu’elle ne maitrise pas, agissant de façon impulsive. Quant aux autres intervenants, je ne veux rien vous en dire, car c’est à vous de découvrir leur visage. Tout ce que je peux vous dire, c’est que vous ne les attendiez certainement pas ici.

L’histoire n’avance finalement pas beaucoup dans ce 40ème tome de BLEACH. Mais les informations qui sont données sur les Arrancar et leurs différents niveaux d’évolution sont très importantes. Nous pensons que Tite Kubo a de grosses révélations à faire, mais qu’il souhaite faire encore durer le plaisir en faisant patienter ses lecteurs avant de satisfaire leur curiosité.

A moins que ce ne soit tout le contraire : Ichigo a peut-être encore besoin de s’améliorer avant de croiser le fer avec Aizen.

Nous le saurons (peut-être) dans le prochain volume de la série BLEACH qui ne démord pas de sa qualité. Toujours aussi fluide, le dessin est accrocheur, énergique et virevoltant.

Tite Kubo ne fait que confirmer tout le bien que nous pensons de lui. Comme d’habitude, il va être pénible d’attendre plusieurs semaines avant de pouvoir nous mettre le 41ème tome sous la dent.



Xavier