Library Wars, Love & War, vol. 4Année de sortie : 2011

Auteur : YUMI Kiiro
Editeur : Glénat manga



Shôjo

D’après le roman de Hiro Arikawa

192 pages NB

Date de parution : 2 février 2011

ISBN : 978-2-7234-8075-8



Alors que Dojo l’avait écartée d’une mission militaire pour la placer sur une banale escorte, Iku a été prise en otage avec le commandant Inamine. Dojo, qui pensait à l’origine la protéger, s’en veut terriblement. Mais Iku possède plus d’un tour dans son sac et pas sa langue dans sa poche face aux terroristes amateurs qui ont perpétué l’enlèvement. Elle parvient à transmettre des informations précieuses à son équipe.

Un autre soucis, bien plus préoccupant pour notre héroïne dans ce tome réside dans la visite de ses parents à la bibliothèque. Tout le monde devra jouer les bureaucrates si Iku veut pouvoir garder son poste de soldat d’élite pour la défense des livres. Sa famille ne connaît en effet rien de ses réelles activités au travail et refuse qu’une fille mène des actions dangereuses.

Iku pourra compter sur Dojo dont on découvre enfin certaines motivations.



Un volume 4 fort bien rythmé même si les scènes de sentiments sont plus importantes que celles d’action. La série semble trouver un juste équilibre d’un volume à l’autre et cela passe très bien. Les petites situations et dialogues humoristiques sont toujours à propos et n’interviennent pas trop massivement, ce qui permet de bien les apprécier. Nous entrons enfin dans les secrets du mystérieux et caractériel Dojo. En outre, Iku apparaît toujours comme une héroïne dont il est très agréable de suivre les aventures : à la fois ingénue et très débrouillarde, elle fait toujours preuve de courage ce qui la rend vraiment attachante.



Toujours un très bon shôjo au propos impliqué contre la censure et pour la liberté d’expression par le biais des livres, notamment des contes, on ne peut qu’adhérer !

Tiphaine