Shikabane Hime vol.4Année de sortie : 2011

Auteur : AKAHITO Yoshiichi
Editeur : Kaze Manga




Date de Sortie 10/02/2011


Pages 192


Format 112 x 176 mm


ISBN 978-2-82030-021-8





L’heure est à la désolation après le décès de Keisei. Si Makina continue de se battre avec l’énergie du désespoir, puisant sans compter dans l’énergie du jeune Ôri, il n’en reste pas moins qu’elle cache difficilement le vide qu’elle ressent.


De son côté Ôri culpabilise, se prenant pour le responsable de la disparition de Keisei. Malheureusement pour eux, il y a encore fort à faire, car la Multitude continue son développement.


L’arrivée de Takamasa Sôgi, le nouveau frère gardien provoquera-t-elle un retournement de situation ?





Yoshiichi Akahito n’épargne rien à ses personnages. Si les Shikabane Hime ont la chance de pouvoir régénérer même après avoir subi de terribles mutilations lors de leurs combats face aux zombies, il n’en est pas de même pour leur moine associé. Ils restent de simples humains.


Même s’ils ont su développer quelques capacités spéciales pour combattre les zombies, une blessure reste une blessure. En ayant tué Keisei, Yoshiichi Akahito nous donne le ton : dans la série tout le monde risque sa peau à chaque instant. Et lorsque le combat s’engage, les adversaires ne doivent pas retenir leurs coups, sinon, c’est eux qui resteront au sol. Cela va nous donner quelques frissons supplémentaires, car pour l’instant, même si Ôri s’est engagé à se lier avec Makina, il n’est pas moine. Il n’a pas les capacités nécessaires pour se joindre au combat. Pourtant, il est plein d’envie et souhaite par-dessus tout respecter son engagement vis-à-vis de Keisei.


L’arrivée d’un nouveau frère gardien est l’occasion pour nous de découvrir de nouvelles capacités de combat chez les moines, car la Multitude continue de rassembler les éléments nécessaires pour invoquer son roi.





Si nous avons droit a quelques beaux combats dans ce 4ème volume de Shikabane Hime, nous allons surtout comprendre un peu mieux comment s’organise le Kôgónshû. Nous profitons des informations que reçoit Ôri pour apprendre avec lui comment toute cette organisation fonctionne et l’importance qu’elle a dans la sauvegarde de l’humanité.


Toujours aussi explosif et palpitant, ce nouvel épisode de Shikabane Hime confirme le rythme infernal que doivent suivre les moines et leur princesse zombie pour tenter d’enrayer la menace de la Multitude.


Gun-fight et zombies, que demander de plus pour bien s’amuser ?





Xavier