Luck Stealer vol.3Année de sortie : 2011

Auteur : KAZU Hajime
Editeur : Kaze Manga



shônen up!

192 pages NB

Date de parution : 09/06/2011

ISBN : 978-2-82030-129-1



Une fort jolie jeune femme, Loa, vient louer les services de tueur de Yûsei Kurushu. Chose inhabituelle, elle souhaite accompagner celui-ci lors de la mission. Loin d’être enchanté, il accepte néanmoins. Il ne peut en effet atteindre sa cible que si il participe à une soirée dans l’entrée se fait à condition d’accompagner un jolie femme.

Mais Loa semble chercher autre chose qu’une simple vengeance. C’est bel et bien Luck Stealer qui l’intéresse et cela pourrait grandement compliquer la vie de Yûsei. A moins que la jeune femme ne permette de trouver une solution pour sauver Karine, la fille de Yûsei, condamnée par son manque de chance à attendre que son père l’approvisionne régulièrement avec la chance récoltée sur ceux qu’il élimine ?



Toujours aussi soignée, la série introduit un nouvel élément qui relance son dynamisme. On comprend mieux les dangers qui menacent Karine et la tension éprouvée perpétuellement par son père.

Parallèlement, Hajime Kazu continue de dénoncer les perversions du genre humain et élimine à tour de bras des personnages aux actions bien peu glorieuses.

On s’attache à ce anti-héros maudit malgré sa froideur et son visage sans expression (sauf si il se trouve en présence de sa fille). Le fait qu’il tue autant de personnes en s’appliquant à ne décimer que les méchants et qu’il soit pour cela employé par de dangereux criminels fait froid dans le dos. On imagine sa détresse sans pour autant pouvoir être à sa place. L’auteur parvient bien à exposer cette ambivalence constante.



Tiphaine