La dernière vie 1/2Année de sortie : 2011

Auteur : GIMENEZ Juan
Editeur : Le Lombard



Couverture cartonnée/ 72 pages couleurs

Date de parution : 9 septembre 2011

ISBN : 978 2 8036 2859 9



Fito ne quitte que rarement son ordinateur. Et même lorsqu'il mange ou lorsqu'il va au collège, il ne pense qu'aux prochaines actions qu'il va réaliser dans le jeu du moment. Cela entraine des relations plutôt conflictuelles avec sa famille. En revanche il partage sa passion avec Clara, la voisine d'en face.

Un jour, Fito reçoit une curieuse bande démo sur disquette. Le jeu semble littéralement se matérialiser en trois dimensions et Fito est aspiré à l'intérieur afin de vivre pleinement les actions. Pas grave si il perd toutes ses vies : après tout ce n'est qu'une démo. Mais Fito prend peur et détruit la disquette. Au même moment, Clara qui possédait la même disquette lui envoie une version via le net. Quelques instant après elle tombe dans un coma profond.

Tout porte à croire que l'excès de jeux a provoqué son état. Mais Fito comprend très vite que la fameuse bande démo n'y est pas pour rien dans cette histoire.



Bel hommage au monde des gamers (auxquels le diptyque est dédicacé), la dernière vie présente à peu près toutes les situations rencontrées par les joueurs. Le scénario de ce premier tome fonctionne d'ailleurs lui même comme un jeu avec un problème à résoudre, un coéquipier à trouver et un gain d'expérience (et de danger) à mesure que l'aventure avance.

Le traitement graphique de Gimenez, tout en effets de peinture, est remarquable et donne une pâtine un peu ancienne.

Je me suis retrouvée aux bons vieux temps de Tron et je n'ai eu qu'une envie à la fin de ce premier tome riche en émotions : me précipiter sur la suite que les éditions du Lombard sortent le même jour.



Un diptyque complet, magnifique et passionnant (avec deux fois 64 pages) dans le monde des gamers qui sort en une seule journée... quoi de mieux pour faire une bonne rentrée ?

Tiphaine