Ashrel, tome 3 : TanatisAnnée de sortie : 2011

Auteur : VALP
Editeur : Delcourt



Album cartonné/48 pages couleurs
Date de parution : 21 septembre 2011
ISBN : 978-2-7560-1804-1

Ashrel, Pahn et Witgard ont été faits prisonniers par le mage noir Akull. Les trois jeunes gens parviennent à s’échapper grâce à une inquiétante vieille femme. Mais ils sont contraints d’abandonner à son sort Bob, le gnome qui a jadis recueilli Ashrel. Ce dernier semble toutefois avoir un passé obscure et en lien avec la colérique et belle Chandras, prévôt de la Reine, sa sœur. Grâce à la vieille femme qui les a pris sous son aile, Ashrel va enfin connaître l’histoire de son peuple, les Tanatis, qui ont le pouvoir de réveiller les morts. Il découvrira aussi les ombres du passé et qui est son véritable ennemi.

Cet avant dernier tome de la série qui en compte 4, s’avère essentiel à notre compréhension du peuple Tanatis. On se doute des sombres complots qui se sont tramés au sein de la controversée famille royale depuis un bon moment. Par contre, on avait du mal à faire le lien avec le peuple étrange dont provient Ashrel. Dorénavant, les choses sont claires et nous annoncent un final riche en émotions (bonnes et/ou mauvaises).

Côté illustrations, Valp poursuit son exploration de décors tout en sinuosités. Aucun meuble, aucune pièce d’équipement ne semble tout à fait droit ou symétrique… Les éléments utilisés par les personnages trouvent tous leur source dans la nature, notamment dans le bois. Les créatures que l’on découvre à l’orée des forêts peuvent se révéler vraiment dangereuses, et surtout totalement déroutantes. Les visages sont tortueux comme des troncs d’arbres, de même que les membres des chevaux. La raideur ou la crispation des corps des protagonistes, « façon zombie », contrastent avec le mouvement quasi perpétuel dans lequel ils sont lancés.

Une série décidément très intéressante qui fournit d’indispensables explications dans ce tome 3.

Tiphaine