Conquistador 1/2Année de sortie : 2012

Auteur : DUFAUX/XAVIER
Editeur : Glénat



Collection : Hors Collection
Album cartonné/64 pages couleurs
Date de parution : 25/04/2012
ISBN : 9782723486590


Au cœur de l’Amérique Latine, dans la cité aztèque de Tenochtitlan, en 1520, Cortès a été bien gourmand. Il continue cependant de rêver sans vergogne aux fabuleuses richesses des cités d’or et lance une expédition secrète. Ces gangsters d’un autre temps auront pour mission de forcer un coffre au trésor gigantesque mais avec des particularités bien fantastiques. La malédiction n’est jamais loin lorsque l’on succombe à la soif de l’or. Certains (tous) en feront les frais.

Ce premier tome du diptyque Conquistador nous montre encore une fois le superbe savoir-faire du duo Dufaux/Xavier dont nous avions apprécié les talents sur la série Croisade (Le Lombard).
Les dessins sont ici encore plus âpres notamment au niveau des expressions des personnages, tordues par la cupidité ou par la folie. Il se dégage une atmosphère oppressante où pèse la malédiction des aztèques.
Le découpage des planches ne suit pas l’habitude et se rapproche plus de certains comics US. Cela donne plus de tonus à l’histoire et renforce les passages inquiétants ou les actions (p.8, p.17, p.36-37).
On aurait aimé la splendeur d’une pleine, double ou quadruple page avec lesquelles Xavier sait si bien nous régaler. Mais on se contente de la belle grande case représentant la pyramide aztèque vue en plongée (p.12).
Les gros plans sur les visages sont également intéressants.
La couverture est magnifique et fera parfaitement pendant à celle du tome 2 avec ces deux personnages, le conquistador et l’aztèque, dos à dos, ne pouvant se comprendre ni s’entendre.

Cette revisite du mythe et de l’histoire est encore une fois très intelligemment menée par Dufaux qui utilise un focus sur un personnage qui pourrait être mineur. Il lui fait se rappeler les événements qui l’ont conduits à l’état où nous le découvrons, par le jeu d’un flash back percutant.


Tiphaine