La Rage, 2 : FredAnnée de sortie : 2013

Auteur : BOISSERIE/KEFRIDEN
Editeur : 12bis



Couverture cartonnée/48 pages couleurs
Date de parution : 11 avril 2013
ISBN : 978-2-35648-354-6


Amina se joue de ses supérieurs en organisant en secret le sauvetage de son fils atteint de la rage. Tout a été minutieusement préparé et une cage sécurisée attend même l’enfant zombie pour le protéger et se prémunir contre ses attaques. Amina recroise le chemin de son ex compagnon Fred qui se montre près à l’accompagner et à lui prêter main forte.
Mais les choses tournent bien différemment de ce qui était prévu. Surtout quand Amina tombe nez à nez avec la petite Irina, une gamine immunisée contre la maladie qui frappe les autres enfants. Dès lors, Irina devient la cible numéro un des forces spéciales en tant que formidable sujet d’expérimentation ! Elle représente peut être une clef pour sauver l’humanité, mais avant tout c’est une enfant.

Nous suivons toujours avec intérêt la « quête » d’Amina. Sa détermination n’est pas payée en retour mais nous découvrons un personnage encore plus fascinant avec Irina. Cette enfant résistante au virus semble aussi diriger les sujets atteints de la rage pour les faire agir comme bon lui semble.
La série poursuit son avancée sur un rythme sûr avec l’introduction de ce nouvel élément qui promet de devenir déterminant.
On reste sur un juste équilibre entre l’intrigue et les scènes d’action.
Cette thématique des expérimentations sur les enfants malades et d’éradication de la jeunesse au détriment du renouvellement de la population reste oppressante et bien prenante.

Ainsi La Rage prend une envergure d’authentique thriller qui offre une alternative aux invasions zombies classiques et soulève au passage quelques questions d’éthique. Ce second tome continue sur la lancée du premier. Il confirme la bonne qualité de la série.


Tiphaine