Prométhée, tome 8 : NecromanteionAnnée de sortie : 2013

Auteur : BEC Christophe/RAFFAELE Stefano
Editeur : Soleil



Collection Générale
Album cartonné/48 pages couleurs
Date de parution : 5juin 2013
ISBN : 9782302025387

Voilà déjà 11 jours que la Terre a basculé dans un monde chaotique où les choses disparues réapparaissent comme le Titanic, où se créent des skinholes à la place de monuments emblématiques des architectures mondiales et où se déroulent des accidents de masse quotidiennement à 13h13.
Le président américain et ses sbires ne jouent toujours pas franc jeu et préparent leur protection personnelle et arbitraire en cas d’attaque extraterrestre (qui paraît de plus en plus imminente). Ils pensent le faire dans le plus grand secret mais de plus en plus de personnes se rendent compte du pot aux roses.
Pendant ce temps, les quelques volontaires qui se sont retrouvés dans un monde parallèle passé et dévasté, tentent toujours de revenir à leur époque afin de prévenir leurs concitoyens de la menace qui est devenue palpable sous leurs yeux.

Cette série reste déroutante. Christophe BEC mène en effet de front plusieurs histoires dans plusieurs époques à l’instar des narrations feuilletonesques du début du vingtième siècle dans lesquelles on suivait un personnage par chapitre. Chapitres très courts et qui permettaient d’enchainer de nombreuses mini aventures avant que tout ne se rejoigne dans la narration principale. Le scénariste parvient donc à entretenir notre confusion dans cette histoire diablement énigmatique, tout en distillant un suspense si prenant qu’il en devient presqu’envahissant. Le thriller fonctionne toujours aussi bien !

Côté dessin, comme d’habitude, nous n’avons rien à reprocher à Stefano Raffaele qui œuvre de main de maître. Il nous une saisissante double page représentant le necromanteion. Ça fait toujours son petit effet. Nous nous retrouvons donc tout aussi écrasés par le monument en tant que lecteur que les personnages présents sur l’image !

Un huitième tome qui entretient parfaitement le suspense mais où la rébellion commence à poindre contre l’injuste suprématie des hommes politiques. Et si tout cela devait amener l’humanité à une prise de conscience ?


Tiphaine