Heavy MetalAnnée de sortie : 2013

Auteur : SECHERESSE Loic
Editeur : Gallimard



Collection : Bayou
Date de parution : 07 / 05 / 2013
128 pages
170 x 240 mm
ISBN : 9782070696765
Code distributeur : A69676


La petite Jeanne regarde les chevaliers et leurs lourdes armures brillantes passer non loin des près où elle garde ses moutons. Dix ans plus tard, et une transmission divine après, la Pucelle est à la tête d’un groupe de fidèles combattants. Elle exige de l’intégrité et de la pureté de leur part. Mais elle les encourage à repousser les anglais au mépris des stratégies établies et portés par un élan mystique protecteur.
Parmi ces compagnons, Etienne La Hire, bourru et admiratif, suit les caprices de Jeanne sans faillir. « Yault » est son cri de combat et il le clame haut et fort en l’honneur du petit bout de femme sans peur qui l’accompagne. Ensemble, ils partent délivrer Orléans.

Heavy Metal, du poids des armures portées par les compagnons de Jeanne d’Arc, s’attache à l’un des moins connus d’entre eux : Etienne La Hire (qui donne son nom au valet de cœur dans les jeux de cartes, ce qui fait qu’on retrouve des cœurs partout autour de lui par exemple en découpe sur l’habit de son cheval au niveau des yeux).
Loïc Sécheresse revisite l’Histoire à sa façon avec un côté humour et rock n roll.
On n’est pas totalement dans la parodie comme sur la série Bec-en-fer (Jean Louis Pesch/ ed. Fleurus puis Le Lombard) car la Guerre de Cent Ans, c’est sérieux !
Donc Heavy Metal surfe toujours entre le détournement comique, les petits jeux de mots dans les dialogues essaimés par ci par là comme pour offrir une mini chasse aux trésors au lecteur, et l’authentique information historique.

Le dessin est très incisif, dans un mouvement incessant avec des couleurs vives et à tendance rouge-sang ou rouge-cœur ou rose-fille. Les combats et les charges épiques sont légion et parfaitement maîtrisés.

Heavy Metal une façon pêchue et pas compliquée de revoir tout un pan de l’histoire médiévale.



Tiphaine