Wika Tome 1 - La Fureur d'OberonAnnée de sortie : 2014

Auteur : DAY Thomas - LEDROIT Olivier
Editeur : Glenat



Collection Grafica
Album cartonné/72 pages couleurs
Date de parution : 21 mai 2014
ISBN : 9782723498043


Rien qu'en découvrant le nom des deux auteurs de cette bd, vous tomberez sous le charme : Thomas Day et Olivier Ledroit se sont en effet associés dans un projet hors norme. Ils vous offrent une aventure qui mêle fantasy, mythologie, steampunk et religion. De cet improbable melting-pot ressort une bd de 72 pages! Avec sur les dernières (pour la première édition) un très beau cahier graphique qui vous permet d'admirer des esquisses, des recherches de personnages finalement non retenus tout comme l'illustration proposée comme couverture, à laquelle fut préférée le trio Titania, Wika, Claymore Grimm que vous tenez entre les mains.

Pour ce qui est de l'histoire vous avez droit à un énorme mélange. Certains crieront au scandale de voir les légendes ainsi transformées et remaniées. Pour ma part je crie au génie.
L'évolution est très aboutie. Cette version trans-genres qui propose une vision steampunk des grandes figures des légendes celtiques et scandinaves est un pur bijou. A vous de décortiquer les images, les dialogues pour savoir ce qui se cache derrière les apparences.
Et si vous n'y connaissez rien, Wika vous donnera certainement envie de creuser pour savoir ce que symbolise un nom de personnage, un lieu...

Tout commence avec une vengeance à assouvir : Obéron ne supporte pas que la belle Titania soit partie avec Claymore Grimm. Dans sa campagne de domination du monde, il décide de supprimer toute la famille de celle qu’il aurait aimé faire sienne.
De se massacre réchappe une petite enfant. Si elle doit être mutilée pour survivre, elle n’en garde pas moins sa génétique exceptionnelle.
Les années passent et la nature reprend ses droits, la petite Wika est en train de devenir une femme. Ses pouvoirs reviennent. Les dangers refont surface…

Le scénario est dense. Il se passe beaucoup de choses tout au long de ce premier volume. Tout ce qui fait le style de Thomas Day s’y retrouve. Dans cette intrigue solide, les personnages sont très vite attachants. Car aucun n’est totalement blanc ou noir. Il y a toujours cette ambivalence, qui nous ressemble tant. L’honneur doit être parfois sauvegardé en tuant, pour défendre une vie innocente. Dans ce cas, est-on un héros ou un meurtrier ?
Wika est jeune, naïve, elle n’a pas d’argent et doit voler pour manger à sa faim. Est-elle une victime ou une délinquante à emprisonner ?
Mais surtout, quels sont les puissants et/ou dangereux pouvoirs que possèdent Wika et tous les autres protagonistes de cette grande aventure ?

Pour ce qui est de la représentation graphique que nous propose Olivier Ledroit, une fois encore, c’est réussi. Ce dessinateur, illustrateur de talent est admiré de bon nombre d’amateurs de fantasy ou de fantastique.
Avec Wika, Olivier Ledroit va satisfaire tout le monde. Le découpage est très bon, avec une explosion des cases. Les personnages aux robes, armures et armes très ouvragés. A la limite de la surenchère graphique, mais sans jamais dépasser la ligne jaune. Cette exubérance renforce l’impact de chaque page.

Olivier Ledroit ne s’est jamais facilité la tache, pour le bonheur de nos yeux ébahis. Rien que sur les tatouages de Wika. Le fait d’avoir des modifications qui s’opèrent selon ses émotions, oblige Olivier Ledroit à retravailler en permanence sa représentation.

Il semblerait que l’aventure soit déjà prévue pour se boucler en 4 tomes. Tant mieux, car cet univers est très intriguant. Nous souhaitons en savoir le plus possible et le plus longtemps possible.
Wika est une magnifique bande dessinée. Une nouvelle saga est lancée pour faire date dans le monde de la BD.

Xavier