Golden Dogs, 2- Orwood Année de sortie : 2014

Auteur : DESBERG/GRIFFO
Editeur : Le Lombard



Hors Collection
Album cartonné/56 pages couleurs
Date de parution : 23 mai 2014
ISBN : 9782803634279

Les Golden Dogs jouissent dorénavant d’une belle célébrité parmi les bandits des bas-fonds londoniens. Ils s’apprêtent à faire leur plus beau coup : voler les stocks de drogues d’un des dealers les plus importants de l’époque. Pour cela, ils devront se jouer d’influents notables de la City mais aussi s’adjoindre partiellement la Police. Le tout est évidemment très risqué.
Et quand les choses tournent mal, le beau quatuor bien soudé doit vite s’éparpiller aux quatre coins du monde pour sauver sa peau.
Fanny choisit la vie parisienne…

Dans ce deuxième chapitre intitulé Orwood, c’est toujours Fanny qui nous raconte l’histoire. La narration semble se baser sur un jeu de questions-réponses où la belle rousse se souvient de toute l’aventure tout en étant sollicitée par un interrogateur mystérieux.
Tout au long du récit, Fanny ponctue les actions par un laetmotiv déjà présent dans le premier opus « nous étions quatre, mais il y avait un traître parmi nous». Cette annonce répétitive entretient une sorte de malaise car nous savons que les relations entre personnages sont finalement fictives.

Je dois avouer que j’ai été déroutée (mais pas déçue) en découvrant que Fanny restait la narratrice pour cet album. Comme le titre suggère que l’on s’intéresse à Orwood, je m’attendais à ce qu’il prenne le récit en main.
Du coup, nous n’avons qu’une version de l’histoire : celle que Fanny veut bien nous conter. A voir jusqu’à quel point elle est sincère dans ses descriptions et à quel moment elle ballade ses interlocuteurs (et nous, lecteurs…).

Côté dessin, Griffo manie le crayon en virtuose avec toujours autant de décors et costumes décadents. Les expressions des personnages s’avèrent vraiment justes (voir Lord Sirloin arrêté par la police). En outre, on bénéficie d’un beau (mais trop court) carnet graphique « façon stars du rock » en fin d’album.

Golden Dogs est une vraie bonne série dont le second tome continue de nous enivrer et de piquer notre curiosité.


Tiphaine