Zombies Néchronologies, 1- les misérablesAnnée de sortie : 2014

Auteur : PERU/PETRIMAUX
Editeur : Soleil



Collection : Anticipation
Album cartonné/ 56 pages couleurs
Date de parution : 2 juillet 2014
ISBN : 9782303038448

Charles a fait preuve d’assez de compétence pour rester le garde du corps de quatre présidents français consécutif. Mais quand le virus de fin de monde atteint la planète et que François Hollande se trouve destitué de ses fonctions par son chef des armées, le fidèle protecteur démissionne et file vers Genève où son ex femme l’a appelé au secours. Sur sa route, il se fait suivre par un ancien collègue espion assez incompétent et boulet, puis rencontre une ancienne anarchiste boiteuse et un couple de jeunes gens traumatisés. A part cela, uniquement des infectés affamés et très réactifs au moindre bruit…

Ce premier opus de Zombie néchronologies regroupe tout ce qui a déjà été fait en matière de zombies : des automobiles abandonnés bloquant des autoroutes et des zombies accros aux manifestations sonores comme dans Walking Dead ; une ville rempart avec un mur à escalader comme dans World War Z… ce qui nous laisse plutôt sur notre faim du côté de l’originalité.
En outre, nous ne sommes vraiment pas fans des références politiques contemporaines pseudo uchroniques dans un album de ce type. Nous préférons voir les zombies s’exprimer dans un univers plus flou au niveau géopolitique.

Ce tome 1 de Zombies néchronologies, spin-off de la série à succès de Peru Zombies (Ed. Soleil), fonctionne comme un one-shot centré sur le personnage du garde de corps. Les autres protagonistes ayant manifestement un passé et une consistance, ils pourront aisément devenir les héros d’autres albums.
Chaque album sera normalement dessiné par un auteur différent. Pour cet album c’est Petrimaux qui s’y colle avec une attention particulière sur les décors. Le découpage des pages, parfois en une multitude de cases renforce le côté invasif des zombies et la peur des humains. Néanmoins, la double page ne claque pas assez à notre goût.
Le début de l’album est vraiment très bavard avec des phylactères qui prennent beaucoup de place dans les cases, laissant peu de répit au lecteur. Dommage car l’action, dont les plans sont pourtant très étudiés, en pâtit.

Nous ne sommes donc pas vraiment convaincus par ce premier tome de Zombies néchronologies. Mais nous savons qu’il est très attendu par les fans de la série première. Il saura sans doute, malgré tout, les combler.


Tiphaine