Les Naufragés du Temps, tome 3 : labyrinthesAnnée de sortie : 2008

Auteur : FOREST Jean-Claude/GILLON Paul
Editeur : Glenat



Album cartonné/52 pages couleurs

Format : 240 mm x 320 mm

Collection Grafica

Préface Jean GIRAUD (2007)

Date de parution : 27 août 2008

ISBN : 978-2-7234-6149-8



Cette fois, Christopher a choisi. Contre toute attente et surtout malgré les plans élaborés mille ans auparavant, l’élue de son cœur est Mara. Valérie a très mal pris cette décision et a disparu. Cependant, Christopher est rongé de remords et s’inquiète. Il décide de retrouver la jeune femme et pour cela se rend au comptoir des humeurs, à la fois bordel, cirque, lieu d’amusement appartenant au Tapir. Ce dernier, puissant parmi les puissants, possède des comptoirs dans toute la galaxie et est bien déterminé à être le seul maître de l’espace infini. Sans s’en apercevoir, guidé par sa naïveté et sa trop grande confiance envers certaines personnes, Christopher se trouve entraîné dans un complot. L’enjeu serait-il le secret qu’il a enfoui depuis son endormissement au fin fond de sa mémoire et qu’il ne pas sait lui-même comment libérer ?

L’action est de nouveau très présente dans ce troisième tome à l’intrigue haletante. Les courses-poursuites, les trahisons et les mensonges se multiplient et on ne sait plus où donner de la tête. Si l’on ajoute des personnages insolites et hauts en couleurs comme l’homme à tête de mouton, la droïde prototype d’une série qui n’a jamais vu le jour et le dangereux Tapir qui se tient et marche comme un homme, on est réellement fasciné par l’univers de ce volume. Les dessins sont toujours aussi magnifiques, et développent le côté théâtral des lieux d’une excellente manière. Si le deuxième tome, m’avait paru un peu moins héroïque et prenant, ce tome trois m’a ravie et a fait plus que remplir ses promesses. Il s’agit vraiment d’un très bon volet, incontournable pour tout amateur de space opera qui se respecte. En outre, sa conclusion offre d’intéressantes options pour la suite. Un must !

Tiphaine