Long John Silver, tome 2 : NeptuneAnnée de sortie : 2008

Auteur : DORISON X./LAUFFRAY M.
Editeur : Dargaud



Album cartonné/ 48pages couleurs

Date de parution : 26 septembre 2008

ISBN : 9782205060249

Cette fois-ci, c’est parti ! Lady Vivian a embarqué sur le bateau commandé par son beau frère Hastings et affrété par son mari, qui les attend sur sa fameuse île couverte d’or. Elle a au préalable signé un pacte de sang avec le pirate Long John Silver qui leur garantit aide mutuelle. Plusieurs frères de la côte font partie de l’équipage mais la discrétion est à l’ordre du jour et chacun doit écarter les soupçons du commandant, seul possesseur de la carte qui mènera le vaisseau Neptune à la cité perdue de Guyanacapas. Vivian, quant à elle, garde le secret sur sa grossesse, fruit d’amours illégitimes, qui lui assurerait une mort certaine si son mari la découvrait. Cependant, la servante de Lady Vivian semble sur le point de révéler à Hastings les petites cachotteries de l’équipage. Quant au Docteur Livesey, à la fois fasciné par Silver depuis toujours et tiraillé par sa conscience, il pourrait bien passer aux aveux… J’avais beaucoup aimé les illustrations du premier tome même si j’avais trouvé les teintes d’ensemble un peu trop sombres. Cependant, j’avais eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, qui me paraissait complexe, trop confuse… Mais voilà, nous n’étions pas encore en mer ! Et c’est là toute la différence de ce deuxième tome qui nous offre une belle, une vraie aventure de la flibuste avec ses trahisons, ses duels au sabre, ses assassinats déguisés… DORISON développe ses personnages, tantôt dans l’esprit des frères de la côte et de leurs farouches opposants comme avec l’impitoyable capitaine Hastings, la dévergondée Lady Hastings ou sa jalouse servante mais il conserve également les traits caractéristiques des acteurs de l’île au trésor (relation Livesey/silver, charisme extrême de Silver sur l’équipage, affection particulière du maître coq pour un jeune mousse…) et toujours cette fameuse soif d’or et d’aventure. Le dessin de LAUFFRAY est flamboyant, magnifique. On peine à trouver les mots pour le décrire tant il est à la fois limpide, attendu, et cependant en met plein la vue à chaque planche. Les pleines pages sont somptueuses et nous mettent complètement dans l’ambiance. De plus, le mouvement est omniprésent : violences des vagues autour du vaisseau, tangage du bateau… Les plans à l’intérieur du navire, nous font rentrer dans l’intimité de l’équipage. A l’ouverture de la première page, on pourrait croire être en route pour Tortuga. Et que dire de la beauté magnifique et sauvage de la couverture qui rappelle les meilleures heures du Hollandais Volant ? Cet album est une véritable réussite et lève totalement mes petits doutes sur la série. Il s’agit bien d’une histoire de pirates, sombre, cruelle et pleine de panache. Elle reprend tous les codes mais conserve une originalité propre qui fait toute sa force. Un grand moment de lecture.

Tiphaine