Gudesønn, 1- La nuit de WalpurgisAnnée de sortie : 2017

Auteur : CONVARD/BOISSERIE/ADAM/MrFAB
Editeur : Delcourt



Collection : Machination
Album cartonné/56 pages couleurs
Date de parution : 15/03/2017
ISBN : 978-2-7560-7412-2

Stockholm, ville la plus puissante du monde, s’apprête à célébrer les festivités de la Nuit de Walpurgis comme c’est le cas dans toute la Scandinavie. Au même moment, dans un petit village suédois sans histoire, un commando professionnel profite du feu d’artifice pour massacrer l’ensemble des nourrissons gardés à la crèche pendant que leurs parents participent à la fête. Le capitaine de police Martin Gudesønn, aussi efficace qu’incontrôlable et mécréant, est dépêché sur place.
Ce massacre aurait-il un rapport avec la prophétie de fin des religions antiques polythéistes en cours dans le monde ? Un messie s’élève-t-il réellement pour arriver à la tête d’une religion unique et monothéiste ?

Thriller uchronique, Gudesønn s’attarde fortement sur les mythes anciens de la religion scandinave. Les rituels pratiqués ici, dans une époque contemporaine à la nôtre, s’apparentent donc à ceux de nos ancêtres vikings. On se retrouve dans un contexte géopolitique tendu où toutes les religions anciennes sont demeurées actives et où leurs peuples ont de plus en plus de mal à se tolérer.
Au niveau du scénario de ce premier tome, on pense bien sûr à l’épisode bien connu de la Bible « Le massacre des innocents ». Il est habile de la part des auteurs d’avoir utiliser cela pour parler de la menace d’un dieu unique dans une société dominée par les religions polythéistes.
Cependant, l’histoire s’appuie aussi beaucoup sur ses personnages, notamment Gudesønn, dont le passé opaque influencera probablement la suite de la narration.

Gudesønn est un thriller dynamique et assez prenant. L’uchronie s’appuie beaucoup sur les mœurs et croyances vikings, ce qui permet de les évoquer en les mettant en scène d’une façon décalée et inédite, bien plaisante.

Tiphaine