Jour J, 34 – Le Dieu vertAnnée de sortie : 2018

Auteur : DUVAL/PECAU/FARKAS
Editeur : Delcourt



Collection : Neopolis
Album cartonné/ 56 pages couleurs
Date de parution : 16/08/2018
ISBN : 978-2-7560-8511-1

La peste noire a ravagé l’Europe, décimé ses puissants et eut raison de Isabel et Fernando, les rois catholiques qui devaient unifier l’Espagne.
C’est maintenant en Afrique que les cartes ont été redistribuées. Et l’or du Mali fait des envieux mais attire aussi les marchands.
Jeanne est devenue un redoutable condottiere pour la Compagnie blanche. Accompagnée de sa maîtresse, l’ex amazone Innana, elles se voient confier une mission de protection des marchandises convoyées de Tolède jusqu’en Terre malienne. Seule sa condition de femme exige parfois de se montrer un peu plus cruelle et sanguinaire. Mais sa réputation la précède et peu ose s’y frotter.

Suite de Jour J 26 la ballade des pendus, ce volume 34 me fait un peu penser à Kill Bill dans la narration ! Non pas qu’il s’agisse réellement de vengeance mais de par les actions musclées (et sanglantes) de la protagoniste principale, ainsi que par les allusions sexistes endurées par Jeanne. Malgré tout ce qui se passe, elle reste résolument libre et déterminée. Jusqu’à vivre à fond son amour pour une guerrière africaine en mal du pays.
Les dessins très détaillés et réalistes servent bien ce récit d’aventure.

Un très bon chapitre, très uchronique qui sert parfaitement bien le propos de la série Jour J en y ajoutant des suggestions féministes.

Tiphaine