New Byzance, Tome 3Année de sortie : 2010

Auteur : CORBEYRAN/CHABERT
Editeur : Glénat



Album cartonné/48 pages couleurs

Date de parution : 24 février 2010

ISBN : 9782723465052

Le cycle de New Byzance se termine avec ce 3ème tome. Les masques sont déjà tombés, c’est l’heure des révélations. Vous allez enfin comprendre tout ce qui s’est passé et comment certains protagonistes sont passés d’une réalité à l’autre. Tia joue parfaitement son rôle d’égoïste opportuniste, pour le plus grand malheur de ceux qui ont croisé sa route. Elle n’hésite à aucun moment à profiter des autres et à les tromper. Hassan va s’en apercevoir et reprendre les rênes, mais Zack n’aura pas cette chance.

Finalement cette réalité de New Byzance n’aura porté chance à personne. Zone étrange, où la corruption et les vices pourrissent une société qui se veut irréprochable, New Byzance est une sorte d’enfer terrestre. C’est finalement un soulagement de quitter cette réalité, car elle donne l’impression ne n’être qu’une prison à ciel ouvert, avec les centres de traitement pour citoyens aux idées déviantes.

Même s’il existe un épilogue, qui explique ce qui se passe dans le futur de New Byzance, la porte reste très grande ouverte et vous allez pouvoir multiplier les hypothèses en attendant de pouvoir lire la fin de New Harlem et de New York, sans oublier le 10ème tome, qui doit clôturer l’histoire dans son ensemble. Je suis impatient de voir comment Eric Corbeyran a monté tout cela.

Le concept était prometteur, le résultat est à la hauteur.

Xavier