Disparitions, retour aux sources IVAnnée de sortie : 2010

Auteur : MAZEAU/WACHS
Editeur : Glénat



Collection : investigations

Album Cartonné/56 pages couleurs

Date de parution : 9 juin 2010

ISBN : 9782723466042

La solution du mystère se dévoile enfin. Tout trouve une explication relativement rationnelle même si des pointes de fantastique percent ici et là. C’est l’occasion pour nous d’apprendre la vérité sur les agissement de la secte secrète, sur ce qui s’est passé il y a 15 ans dans la fameuse grotte, sur les meurtres qui se sont enchaînés le long des quatre volumes de la série, et sur l’étrange paralysie de l’héroïne.

Ce volume est très important pour tous ceux qui ont suivi avec intérêt la série puisqu’il en donne toutes les clefs. Cependant, il s’agit sans doute du moins agréable à lire. D’une part, le dessin de Pierre Wachs est plus dur que celui d’Ersel, auquel nous nous étions bien habitués sur les tomes 2 et 3. D’autre part, le dévoilement de la vérité exige des éclaircissements abondants. Nous nous trouvons de ce fait face à une profusion de texte, les explications étant listées par les protagonistes eux-mêmes. Il aurait certainement fallu alléger encore le propos du roman initial pour que ce dernier tome de la BD devienne plus digeste.

Au final, chaque personnage trouve sa place dans l’intrigue. La dernière page ouvre une certaine dimension que je vous laisse évidemment découvrir, pour mieux l’approuver ou la réfuter. Dans ce tome se joue donc la fin d’une aventure pas jolie du tout, où l’on voit bien qu’il n’est jamais bon de laisser les hommes devenir des apprentis sorciers.

Tiphaine