La Légende Dorée, tome 3 : Le Trou de BaalAnnée de sortie : 2011

Auteur : JOBLIN/LE DISCOT
Editeur : Vents d'Ouest




Album cartonné/48 pages couleurs


Date de parution : 20 avril 2011


ISBN : 9782749305646





L’heure est grave et ce n’est certainement pas le moment d’engloutir des tartines de gras de canard ! Dommage pour Père Boulu…


La fin approche. Le tout est de savoir si elle sera favorable aux représentants de l’Eglise ou aux cohortes du Diable.


Toutes les forces sont sur le qui-vive pour la bataille finale qui se déroulera au cœur même des forces démoniaques, dans l’antre du plus puissant des êtres souffrés, le Trou de Baal.


Le feu vert donnera le signal de la bataille, puisque Archinaze l’évêque viendra théoriquement prêter main forte à Frère Boulu, Alméria, la Matagot et Saint George.





Dans ce tome 3, nous retrouvons tous les éléments qui nous ont fait apprécier cette série : humour, aventure médiévale, détournement des codes, et remarquables illustrations avec des personnages extrêmement attachants.


Nous avons évidemment un gros coup de cœur pour l’incroyable escargot Morpho mais les autres héros ne nous attirent pas moins.


La bataille finale vaut vraiment plus qu’un coup œil tant les détails graphiques et comiques y regorgent. Ça se bat franchement et de tous les côtés… forcément de manière peu orthodoxe.





Comme dans les précédents opus, on se retrouve ici avec un condensé de blagues potaches à tous les coins de cases. Rabelais n’aurait sans doute pas renié cette aventure, digne héritage de l’esprit de l’Abbaye de Thélème.


Espérons que ce cycle de Saint-George en engendrera d’autres, et que nous retrouverons nos héros (pas trop obèses faute d’exercice) dans de nouvelles quêtes.





Un troisième épisode de « La Légende Dorée » haut en couleurs et très flamboyant qui conclut le premier cycle entre franche rigolade et actions explosives.


Tiphaine