Superargo contre Diabolikus (DVD)Année de sortie : 2014

Réalisateur : NOSTRO Nick
Distribution : Artus Films


Date de sortie en salle : 1966 /sortie DVD Artus films : juin 2014

Collection : Ciné Fumetti
Durée : 84 minutes
Versions : français, italien
Sous titres : français
Format 2.35 original respecté 16/9ème compatible 4/3 Couleur

Avec : Ken Wood, Loredana Nusciak, Gérard Tichy...
Les suppléments du DVD
- Superargo, l’homme d’acier. Entretien avec Ferruccio Castronuovo
- L’invincible Superargo, par Curd Ridel
- Diaporama d’affiches et photos
- Bandes-annonces de la collection Ciné Fumetti


Superargo contre Diabolikus est un film de super-héros italien de 1966. Réalisé par Nick Nostro, il est à classer dans la catégorie des films bis, mais pas des nanards.
D'ailleurs dans les bonus, Curd Ridel explique que Superargo est d'une bien meilleure qualité que L'homme Puma. Film que nous avons vu lors d'une soirée Nanardland au cinéma Studio de Tours (28 mai 2014). Nous partageons ce point de vue !

Superargo contre Diabolikus est un film au pitch improbable, qui aurait dû être une comédie pitoyable. C'est tout le contraire, le sérieux des acteurs, le choix de plans très classiques du réalisateur donnent une crédibilité intéressante au film. Ce qui vous permet de tenir pendant toute la projection, sans vous demander pourquoi vous continuez de regarder.
Superargo est un catcheur masqué. Lors d'un important combat contre son ami Le Tigre, un terrible accident se produit : alors que Superargo projette le tigre hors du ring, celui-ci fait une mauvaise chute et décède.
Superargo décide en conséquence de mettre un terme à sa carrière
C'est alors qu'il est appelé au renfort de son ancien supérieur aux côtés duquel il a servi pendant la guerre, le Colonel Kinski.
Sa mission: sauver le monde des griffes du machiavélique Diabolikus.
Ce sont les pouvoirs de Superargo qui intéressent les autorités. Car Superargo n'est pas qu'un catcheur. Il est un véritable super héros qui possède une résistance surhumaine.
Nous voilà embarqué dans une aventure où action et suspens se mêlent à merveille. Avec tout ce qu'il y a de kitsch et de cliché.

De nos jours, nous pourrions dire que Superargo est un mélange entre Wolverine (pour la résistance physique) et James Bond (pour les gadgets).
Le scénario tient la route. Tout est prétexte à une petite scène de combat au corps à corps, où Superargo excelle comme vous vous en doutez.
Les gadgets de Superargo, les instruments de torture de Diabolikus sont tous très démodés, mais peu importe. Pour l'époque, vous ne pouviez pas faire beaucoup mieux. Il faut voir ce film pour ce qu'il est. L'un des premiers fumetti.
Les costumes sont aussi à souligner, comme le précise Curd Ridel dans les bonus. Nadia Vitali a travaillé sur des grosses productions (Dune D.Lynch). Même si le budget n'est pas équivalent ici, son travail est de très bonne facture.

Avec Superargo contre Diabolikus , vous ferez la rencontre d'un super-héros déconcertant.
Un film décalé qui doit avoir une place d'honneur dans votre collection Artus Film.

Xavier


Superargo contre Diabolikus - Bande-annonce par apparitor