Le Manoir de la Terreur (DVD)Année de sortie : 2015

Réalisateur : DE MARTINO Alberto
Distribution : Artus Films


Date de sortie en salle : 1963 /sortie DVD Artus films : mars 2015

Interdit aux moins de 12 ans

Les chefs-d'oeuvre du Gothique
Versions : français, italien
Sous titres : français
Format 1.66 original respecté 16/9ème compatible 4/3 Noir et blanc
Durée : 90min

Avec : Gérard Tichy, Helga Liné, Leo Anchoriz...
Les suppléments du DVD
Diaporama d’affiches et photos
Le monstre de Blancheville, par Alain Petit
Bandes-annonces de la collection Gothique

Avec le Manoir de la terreur, long métrage tout à fait aux couleurs du bis défendues par Artus Films, nous allons découvrir un film qui est à la limite de plusieurs frontières.
Il s'agit d'un film italien, mais tous les acteurs ont eu une carrière en Espagne. Le tournage a eu lieu en 1964, mais n'est sorti qu'en 1965, après que le public ait découvert Bava et Argento. Tout cela fait que le Manoir de la terreur est un film décalé, qui n'a pu à aucun moment s'élever dans le coeur du public, comme le souligne et l’analyse très bien Alain Petit dans les bonus du DVD.

L'histoire est assez simple : un couple accompagne une amie dans son château familial. Sur place, ils vont retrouver son frère, nouveau maître des lieux, suite au décès de leur père.
Le plus étrange lors de leur arrivée provient du remplacement de tout le personnel. Le majordome, la gouvernante sont des inconnus pour l'héritière. Pour autant, cela ne semble pas la gêner, car elle est fort heureuse de retrouver son frère après toutes ces années.
Mais vous ne serez pas dupe. Il y a une tension palpable dans ce château. Lorsque le médecin du village arrive sans prévenir, vos soupçons vont aller bon train.
Quelles sont les véritables intentions de chacun?
Qui complote avec qui? Qui-y-a-t-il à cacher dans ce château ?
Vous allez avoir droit à un respect strict des codes du film gothique. Mais avec un rendu un peu cheap, il faut le signaler.

Dès la scène d'introduction, lorsque vous verrez arriver ce carrosse tiré par 2 chevaux, vous aurez un début de rictus. La forêt n'a rien d'inquiétant. Bien au contraire, les arbres sont bien alignés, la route dégagée. Le plan qui monte vers le château laisse clairement voir qu'il s'agit d'une maquette. Là encore ni l'angoisse ni la terreur ne sont au rendez vous.
Lorsqu’une des belles jeunes ingénues est réveillée au milieu de la nuit par un bruit inquiétant, nous découvrons qu'elle porte pour dormir une longue nuisette qui est décorée d'un ruban sur le buste. Cela donne l'impression qu'elle est adepte du bondage. Un effet visuel et esthétique qui tombe malgré tout à plat.
La scène dans l'escalier est un classique du genre. Encore une fois, vous savez presque à l'avance ce qui va se passer, car les codes sont là, sans compromis.

Pour ce qui est de la prestation des acteurs et actrices. Il est clair que le meilleur d'eux mêmes a été tiré d'eux, sans toutefois qu'ils arrivent à crever l'écran. L'avantage vient de l'homogénéité du casting. Comme il n'y a aucune super star, tout le monde se retrouve sur un pied d'égalité. Leurs expressions sont là pour servir le scénario du mieux qu'ils peuvent. Mais jamais ils n'arrivent à faire oublier le manque de budget.
Les plus doués d'entre vous reconnaîtrons le château utilisé pour le tournage, dans un autre film également disponible dans le catalogue Artus films.

Le Manoir de la terreur est un film dispensable d'un certain côté, mais indispensable si vous souhaitez avoir une connaissance exhaustive sur le cinéma gothique. Il est toujours curieux de voir ce genre de long métrage qui a (presque) tout d'un grand film. Mais qu'il se révèle ne pas très à la hauteur pour autant.
Le Manoir de la terreur, est une curiosité qui satisfera les amateurs du genre, du cinéma bis et ceux qui recherche une connaissance complète sur le sujet.

Xavier


Le manoir de la terreur - Film-annonce par apparitor