Terminator Genisys 3D Année de sortie : 2015

Réalisateur : TAYLOR Alan
Distribution : Paramount Picture France


Date de sortie en salles :1er juillet 2015

Durée : 2h06

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

La série des films Terminator avait pris le chemin de l'inintérêt avec ses 2 derniers opus.
Avec Terminator Genisys, nous voilà de retour à l'âge d'or. Ambiance Terminator 2 assurée. À la façon de Mad Max Furyroad (un niveau en dessous tout de même), vous avez droit à une nouvelle vision de Terminator tout en gardant les clins d'yeux qui font plaisir aux fans de la saga.
C’est une joie de revoir Arnold Schwarzenegger qui nous balance des répliques qui deviendront très vite cultes nous en sommes persuadés comme le "vieux pas obsolète".
Car nous allons découvrir celui que Sarah Connor (vous reconnaîtrez Daeneris Targarian sans sa teinture bonde) appelle "papi" sous un nouvel angle.

La guerre des machines fait toujours rage dans un futur proche. Le risque vient de Genisys, un logiciel qui permet d'interconnecter tous ses appareils numériques : smartphones, tablettes, réseaux sociaux... Vous serez partout. Et Genisys (futur skynet) aussi.
Les précommandes ont été faites par des millions de futurs utilisateurs, le compte à rebours est visible sur tous les panneaux publicitaires.
Sera-t-il possible de stopper le lancement ?
Sarah Connor est prête à tout pour cela!

Mais comment est ce possible qu'une si jeune Sarah Connor soit déjà une guerrière aguerrie ? Comment se fait-il qu'elle ait été élevée par notre T-800 préféré ?
La réponse est à la mode actuellement à Hollywood : la physique quantique.
Nous sommes dans une des possibilités de réalité. Celle où un T-800 a été envoyé dans le passé, après avoir été reprogrammé en nounou, pour assurer la sécurité de Sarah Connor.
Et a priori, cela fonctionne bien, même si papi est un peu lourdingue sur différents sujets, notamment l'importance de la naissance de John. Et dans le même temps, il joue le rôle de père ultra protecteur. Ce qui donne lieu à des répliques et des situations très drôles entre nos 3 protagonistes : Papi, Sarah Connor et Kyle Reese. Ce dernier n'ayant aucune idée de son implication dans l'avenir de la résistance, il est au moins pour un temps le naïf de la bande.

Le film alterne entre humour et action, et donne un rythme entraînant à l'histoire. Tout est fait pour que vous passiez un bon moment. Au point que vous ne vous apercevrez pas des 2h06 que vous aurez passé devant l'écran.
Certains pourraient trouver que certains duels sont un poil longs. Mais que voulez vous, fan service oblige.
De ce point de vue, toutes les chorégraphies ont été soignées. Avec une utilisation optimale de tous les types de Terminators que nous connaissons et même une nouvelle évolution dont nous ne parlerons pas nous ne pas vous gâcher la surprise. Mais elle ouvre de très belles perspectives pour l'avenir.
Toutes les armes possibles sont employées, avec plus ou moins de finesse. Le T-1000 est un incroyable adversaire, comme toujours. Que ce soit à pied, en voiture ou en hélicoptère, la guerre fait rage. C'est une question de survie ou d'existence selon les positions que vous occupez.
À grand renfort d'explosions et de gun-fights, l'histoire taille son chemin.

Le jeu des acteurs est très plaisant, voire jubilatoire. Les techniques pour leurrer l'adversaire, obtenir sa confiance pour mieux l'abattre, sont très élaborées. Au point que vous aurez vous même du mal à démêler le vrai du faux.
Chaque acteur sait qu'il endosse un costume chargé d'histoires. Pour autant ils ont été ajustés pour que chacun se sente à son aise avec et s'approprie le rôle de la meilleure des façons.
Tout est désormais en place pour que le plus grand des combats ait lieu.
Mais dans cette réalité alternative, les cartes ont été redistribuées. Est-ce que l'avenir est une nouvelle fois tout tracé ? Ou la courbe du destin peut-elle être infléchie ?

NB : restez jusqu'à la fin du générique !



Xavier