L'Ultime Chevauchée (DVD)Année de sortie : 2016

Réalisateur : GANNAWAY Arthur C.
Distribution : Artus Films



Date de sortie en salles : 1957
Date de sortie DVD : 6 septembre 2016
Collection : Western Classique
Durée : 69 min, NB
Langues : Anglais sous titré en français
Suppléments :
Les chasseurs de la Californie, par Georges Ramaïoli

Dans la collection "Western Classique", Artus film nous propose de visionner un film qui ne manque pas d'intérêt. A moins que vous ne soyez aussi tatillon que Georges Ramaïoli qui intervient en bonus dans l'analyse du film.

Rien que l'affiche est assez alléchante de notre point de vue. Surtout pour voir Lee Van Cleef dans ses jeunes années, dans un rôle d'homme de main très violent, pour ne pas dire enragé.
Son chef, incarné par Jim Davis n'est pas un tendre non plus, mais dans un autre genre. Ils constituent le noyau dur des "méchants" du film.

Alors que Santana vient de se rendre, le Capitaine Angus Clyde McKane réussit à prendre un fort mexicain. Le capitaine de la garnison, Miguel Sebastian est contraint de "vendre" ses terres à McKane pour garder la vie sauve. Ainsi McKane devient un immense propriétaire terrien en Californie, où il va faire régner sa loi. Notamment en expulsant, manu militari, les paysans qui vivaient tranquillement dans leurs fermes respectives, car Miguel Sebastian leur avait donné quelques parcelles. Mckane n'en a que faire, il faut être le seul et unique propriétaire de ces terres. La violence est le moyen le plus sûr d'arriver à ses fins. Et comme Lee Van Cleef a la main leste, tout va très vite.
Mais les fermiers commencent à réclamer l'intervention de la justice, car perdre leurs biens au profit de McKane n'est pas une chose agréable.
C'est alors que va débarquer en ville un juge fédéral et son fils le marshal (Faron Young). Les deux hommes entendent bien éclaircir la situation, sans parti pris et sans complaisance.
Aucun des deux camps ne se fera de cadeau. La violence et l'intimidation d'un côté, la justice et l'ordre de l'autre.

Dans l'ultime chevauchée vous retrouverez un peu tout ce qui fait le charme du western : des bagarres, des duels, des chevauchée, des trahisons, des mexicains, des vaches…
Les paysages ne sont pas très spectaculaires, mais l'ambiance y est. Il faut dire que le plus important ici, ce sont les personnages. Comment est ce que le Capitaine McKane a-t-il pu devenir après avoir quitté l'armée un véritable chef de bande qui se fait passer pour un notable? Son influence ira-t-elle jusqu'à faire plier la justice californienne?
Autre partie intéressante du film, son rythme soutenu. Tout va très vite. Les bagarres se règlent en quelques coups de poings, les embuscades ne durent que quelques coups de fusils, les discours ne sont jamais bien longs et les chevaux galopent en accéléré pour donner plus de sensations… C'est un très bon choix de la part du réalisateur de ne pas s'attarder. La vie est dure au far-west, elle ne fait pas de cadeau. La vie d'un homme ne vaut pas grand-chose.

Le jeu des acteurs est aussi à souligner. Même si nous n'avons pas de très grandes stars à l'écran, tous ont un charisme indéniable. Leurs carrières ont suivi des trajectoires différentes, mais tous ont beaucoup joué, que ce soit au cinéma ou à la télévision ou ailleurs comme Faron Young qui était une star de la country (vous en saurez d'avantage dans les bonus commentés du dvd).
Avec des caractères très marqués, sans tomber dans la caricature, chaque personnage joue son rôle sans faiblir. Les oppositions qui en découlent sont bien orchestrées et produisent une histoire haletante.
Les quelques rebondissements ne sont pas de véritables surprises, mais peu importe, nous sommes emportés pas le récit qui file au grand galop.
Si la toute fin est un peu décevante, il ne faut pas s'arrêter à cela. Le reste du film étant intéressant.

L'ultime chevauchée est un western à découvrir. Il est passé inaperçu malgré son potentiel.
Merci à Artus Film de donner une seconde vie à ce film qui mérite toute votre attention.



Xavier